01/06/2013

La thyroide

La thyroïde :

 

1. l’hypothyroïdie

 

Il peut s’agir d’une anomalie congénitale ( présente à la naissance), ou d’un problème lié au vieillissement.

Avec l’âge, le fonctionnement de la thyroïde peut être diminué.

Les symptômes sont souvent d’apparition lente : le chien est plus fatigué, moins actif, il préfère rester à la maison. Son appétit est normal, pourtant il grossit en raison d’une modification de son métabolisme.

Le pelage est plus clairsemé.

Pour vérifier le fonctionnement de la thyroïde, on effectue une prise de sang.

L’hypothyroïdie se traite parfaitement avec des comprimés qui remplacent les hormones de la glande thyroïdienne. Ce traitement devra se poursuivre tout au long de la vie du chien.

En quelques semaines, votre chien retrouvera son activité normale, son pelage redeviendra beau.

 

2. l’hyperthyroïdie

Le plus souvent, on le rencontre chez les chats âgés. Dans la plupart des cas (>90%), il s’agit d'une tumeur bénigne fonctionnelle ou d'une hyperplasie (croissance exagérée du tissu normal) d'un ou des deux lobes de la glande thyroïde, située sous le cou. La quantité d'hormone produite devient beaucoup plus élevée. Les symptômes : de l’hyperactivité, une soif augmentée et de l'urine en plus grande quantité, une augmentation de l'appétit couplée à une perte de poids, de la diarrhée, vomissements occasionnels, et des changements de comportement (miaulements, apparence de confusion, …). Pour faire le diagnostic, il faudra une analyse sanguine complète, incluant un dosage de l'hormone thyroïdienne. Une fois le diagnostic confirmé, avec un traitement approprié, la plupart des signes et des conséquences de la maladie seront réversibles.

00:00 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies chien-chat

Les commentaires sont fermés.