20/12/2013

Les maladies du chat et les vaccins

Les maladies du chat :

 

 

...et les vaccins

 

Le typhus :

Cette maladie est causée par un petit virus très contagieux (le parvovirus), résistant à la plupart des agents désinfectants. La particule virale peut survivre longtemps dans l’environnement. La contamination se fait par l’ingestion ou l’inhalation de particules virales excrétées par des animaux infectés. La maladie se manifeste par une forte fièvre et des vomissements, qui peuvent être suivis par de la diarrhée pouvant mener à la déshydratation de l’animal. Plus de 90% des chats qui attrapent le typhus en meurent.

Le vaccin se fait chez le vétérinaire, une fois par an.

 

Les rhinites du chat ( coryza)

Ce groupe de maladie peut être causé par un ensemble d’agents différents, parmi lesquels deux virus (un herpès virus et un calici virus) et un agent bactérien appelé « chlamydia ». Les chats de tous âges sont sensibles, mais la symptomatologie est généralement plus grave chez les jeunes animaux. La contagion se fait par ingestion de particules disséminées par les animaux malades (éternuements, salive). Même des animaux qui ont surmonté la maladie depuis longtemps peuvent encore excréter le virus de manière intermittente (herpèsvirus) ou continue (calicivirus). La maladie débute par de la fièvre et une inflammation des muqueuses des voies respiratoires antérieures (nez, gorge), des yeux ainsi que de la bouche, ce qui fait éternuer et saliver les animaux).

Le vaccin se fait chez le vétérinaire. La première année, votre chat aura besoin de 2 injections à 3 semaines d’intervalle, par la suite d’un seul rappel annuel.

 

La leucose féline :

Cette maladie est causée par un virus (rétrovirus) qui réduit gravement les défenses immunitaires de l’animal infecté et s’attaque à certains tissus. Le délai entre la contamination et le développement de la maladie peut être long (plusieurs mois).  La contamination se fait par le contact direct avec un animal malade qui excrète le virus par la salive et les urines. La maladie se caractérise par une fièvre récurrente, une anémie, un gonflement de la rate (splénomégalie) et/ou un gonflement du foie (hépatomégalie). Après une évolution qui peut durer plusieurs mois, l’issue de cette maladie est toujours fatale.

Le vaccin se fait chez le vétérinaire. La première année, votre chat aura besoin de 2 injections à 3 semaines d’intervalle, par la suite d’un seul rappel annuel.

 

La péritonite infectieuse (pif)

La contamination pour cette maladie due à un coronavirus, se fait par l’ingestion de particules virales qui sont excrétées dans les selles, les urineset la salive de chats infectés.

Après une phase de température, abattement, le chat présentera une accumulation de liquides inflammatoires dans les cavités abdominales et/ou thoraciques : c’est la forme humide.

La forme sèche se traduira par une atteinte de certains organes comme les reins ou le système nerveux central.

Le vaccin se fait chez le vétérinaire, il est administré sous forme de gouttes nasales ( 2 fois à 3 semaines d’intervalle) puis une fois par an.

 

Le sida du chat :

Causée par un rétrovirus, les symptômes de cette maladie sont la conséquence de l’inhibition des défenses immunitaires de l’animal. On observera de la fièvre, un amaigrissement, des troubles du comportement, des inflammations (par exemple de la bouche et des gencives). La contamination se fait par des plaies de morsure d’animaux infectés qui excrètent le virus.

Actuellement aucun vaccin n’est disponible en Belgique pour cette maladie.

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies chien-chat

Les commentaires sont fermés.