06/01/2007

Le chat persan

Le chat persan :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aspect général :

Format moyen à grand, type bréviligne, au corps massif. Les membres sont courts. La fourrure est très longue. Allure aristocratique, majestueuse. Poids : 3,5 à 7 kg.

 

Tête :

Ronde, massive. Crâne très large et rond. Front arrondi. Joues rondes, pleines. Pommettes fortes et proéminentes. Nez court, large, parfois légèrement retroussé. Break marqué entre les deux yeux. Museau court et large. Menton fort et plein, bien développé. Mâchoires larges et puissantes.

Oreilles :

Petites, arrondies au bout, très espacées. Pas trop ouvertes à la base, bien poilues à l’intérieur.

Yeux :

Grands, ronds, bien ouverts, espacés. La couleur est intense et profonde.

Cou :

Court, fort et bien musclé.

Corps :

De moyen à grand, massif, puissant. Poitrail large, poitrine profonde ; épaules et hanches de même largeur. Dos large et court. Abdomen court. Ossature courte et massive. Musculature ferme et bien développée.

Pattes :

Courtes et fortes, droites. Ossature puissante, musculature bien développée. Pieds larges, ronds, forts. Longues touffes de poils entre les doigts.

Queue :

Courte, en proportion avec le corps, très fournie de poils très longs formant un panache. Elle est portée assez basse.

Robe :

Fourrure d’une grande finesse avec un poil et un sous poil allongés. Pelage dense, soyeux et long sur tout le corps (en moyenne 10cm et jusque 20 cm à la collerette).

Toutes les couleurs sont reconnues.

 

Caractère et particularités :

Chat placide, calme, flegmatique, sédentaire, qui se satisfait parfaitement d’une vie en appartement. Sociable, pacifique, doux et très affectueux, il manifeste un grand attachement à son maître. Il vit facilement avec ses congénères, les chiens et les enfants. Vis-à-vis des étrangers, il se montre plus distant. Ses miaulements sont rares et discrets.

La maturité est atteinte à 2 ans. Sa puberté est tardive (environ 12 mois).

Le toilettage (brossage, démêlage et lavage) est une contrainte non négligeable.

La longueur des poils favorise la formation rapide de nœuds. Il est donc impérieux de démêler la fourrure tous les jours. Les yeux qui pleurent fréquemment doivent être nettoyés régulièrement.

 

 

Extrait de l’encyclopédie du chat de Royal Canin

 

http://loof.asso.fr/loof/racine/default.asp?id=243&num=882

09:11 Écrit par Dr F. Henin dans Races chats

Les commentaires sont fermés.