10/06/2015

Le picage ( chez les oiseaux)

Le picage chez les psittacidés. (perroquets, perruches)

 

Symptômes :

L’oiseau présente un aspect mité, seuls la tête et le cou ont un aspect normal.

Il s’arrache les plumes ou les casse sur les parties du corps qui sont accessibles au bec. Certains oiseaux mâchent leurs plumes sans les arracher.

Ce picage est fréquent chez le Gris d'Afrique, les amazones, les inséparables, certains callopsites et les cacatoès.

Dans certains cas, le picage s'accompagne d'automutilation (blessures profondes des pattes par exemple)

 

Diagnostic :

Il ne faut pas confondre le picage avec le comportement normal de lissage des plumes, avec des problèmes de mue (dysplasie folliculaire) ou avec des parasites externes (poux).

 

Traitement :

La cage de l’oiseau est placée dans une pièce calme, elle est recouverte pendant la nuit (12 heurs d’obscurité). L’alimentation est corrigée, elle doit être équilibrée et contenir des graines non décortiquées. Un miroir pendu à une chaîne est placé dans la cage.

Parallèlement, le vétérinaire prescrira des médicaments.

En général, le picage s’arrête rapidement et les plumes repoussent en trois mois.

 

 

Extrait de :  Médecine des NACS ( Dr Didier Boussarie) 100 cas cliniques.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies oiseaux

Les commentaires sont fermés.