10/04/2007

L'insuffisance rénale chronique du chat

L'insuffisance rénale chronique du chat :

L’insuffisance rénale chronique du chat (IRC) est une réduction progressive et irréversible des fonctions rénales (excrétrices et endocriniennes). En général, il faut que 70% des reins soient non fonctionnels pour que des signes cliniques apparaissent.

Elle peut être congénitale (polykystose rénale) ou acquise (néphrite interstitielle par exemple, toxiques).

Les effets de l’IRC sur l’organisme sont multiples : digestifs, ophtalmiques, musculaires, cardiovasculaires, endocriniens, neurologiques.

Le plus souvent, elle touche les chats âgés (à partir de 12 ans).

Les symptômes :

Anorexie (manque d’appétit), amaigrissement, abattement, déshydratation.

En plus de ces symptômes généraux, on retrouvera souvent des vomissements, de la diarrhée, une augmentation de la soif et de la fréquence des urines (= polyuro-polydipsie), de la fatigabilité musculaire, des troubles de la coagulation, de l’anémie, une mauvaise haleine, et parfois des crises de type épileptiforme.

Le diagnostic :

Il se fera grâce à une analyse de sang et une analyse d’urines, qui peuvent être complétées si nécessaire par une échographie et une biopsie.

L’analyse de sang révèlera une augmentation du taux d’urée et de la créatinine.

Le traitement :

Le traitement de l’IRC visera à limiter la progression de la maladie.

Pour cela, le vétérinaire prescrira une alimentation spéciale, pauvre en protéine et en phosphore. Il prescrira également des médicaments chélateurs de phosphore, des stimulants de la fonction rénale. Le choix de ces médicaments dépend des résultats des analyses réalisées par le vétérinaire et de l’état clinique du chat.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies chien-chat

Les commentaires sont fermés.