10/01/2015

Maux de pattes des lapins et cobayes

Maux de pattes chez le lapin et le cobaye :

 

Le plus souvent, les lésions se retrouvent aux 4 pattes de l’animal. Chez les lapins, les poils tombent le plus souvent jusqu’au jarret.

Les doigts et extrémités des pattes sont gonflés, l’animal a mal, il se déplace avec difficulté. Parfois même il ne bouge plus du tout et refuse de s’alimenter.

Dans les cas graves, des ulcérations nécrotiques apparaissent. Il est alors fréquent qu’une atteinte osseuse soit diagnostiquée par radiographie.

On observe aussi des abcès (dus le plus souvent à des staphylocoques, des streptocoques ou des pasteurellas)

Les causes de cette affection :

La litière n’est pas assez absorbante et/ou pas changée assez souvent. L’animal reste dans l’humidité. Il ne se déplace pas assez (la cage est trop petite).  Le sol n’est pas adapté aux pattes des lapins et cobayes (exemple : sol grillagé).

Chez le cobaye, une carence en vitamine C est souvent la cause première des maux de pattes.

L’obésité est un facteur aggravant.

Traitement :

Tout d’abord il est impératif de changer la cage de l’animal : cage plus spacieuse, nettoyée (et désinfectée) tous les 2 jours, il faut permettre à l’animal de se dégourdir les pattes entre 30 et 60 minutes minimum chaque jour en dehors de sa cage. Il faut contrôler la nourriture, celle-ci doit être équilibrée et pas trop riche pour empêcher l’obésité.

Traitement médicamenteux :

En fonction des lésions, l’animal recevra des antibiotiques, des anti douleurs, des vitamines (vitamine C chez le cobaye) et un traitement local.

Guérison :

Si la maladie est prise au début, la guérison est possible.

En cas de nécroses ulcérées, les lésions sont incurables.

 

Lésions de nécrose ulcérée (cobaye)

maux de pattes 004

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies rongeurs-lapins

Les commentaires sont fermés.