01/01/2008

La prostate du chien

Affections de la prostate chez le chien : 

Parmi ces affections, on compte l’hyperplasie bénigne, les kystes prostatiques, les prostatites, les tumeurs, les abcès, la métaplasie squameuse.

L’hyperplasie bénigne de la prostate est une conséquence du vieillissement et des changements de l’imprégnation hormonale qui touche 80% des chiens de plus de 5  ans. Cette hyperplasie favorise à son tour le développement d’affections secondaires comme les prostatites (inflammation de la prostate).

 Les symptômes les plus fréquents :

Les pertes de sang spontanées par le pénis.

Le sang dans les urines (hématurie).

Le ténesme (envie constante d’aller à selles), la rétention fécale (coprostase).

Les infections urinaires récidivantes.

 On observe aussi, de manière inconstante :

De la fièvre.

Des douleurs abdominales.

De l’anurie (absence d’émission de l’urine par compression de l’urètre).

Des troubles locomoteurs des postérieurs.

Des lésions médullaires.

 Le diagnostic :Pour permettre le diagnostic, le vétérinaire proposera certains de ces examens :

Analyse du liquide prostatique, échographie, radiographie, analyse de sang, biopsie, toucher rectal.

Ces examens permettront de connaître la nature de la lésion prostatique, et permettront de choisir le traitement le plus adéquat.

 Le traitement :

En fonction de la cause :

Castration, médicaments anti-androgènes, antibiotiques, drainage… seront envisagés.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies chien-chat

Les commentaires sont fermés.