20/01/2008

Comptez les oiseaux de votre jardin les 2 et 3 février 2008

Comptez les oiseaux de votre jardin les 2 & 3 février 2008. 

http://www.natagora.be/files/devine_qui_2007_BR.pdf

http://www.tomandco.be/homepage/_fr/index.aspx

 

Durant le week-end des 2 et 3 février 2008, Natagora organise (avec le soutien de Tom &Co), un recensement national des oiseaux de jardin. Vous êtes invités à observer et à compter les oiseaux qui visitent la mangeoire placée dans votre jardin.

 

La plupart des oiseaux de notre jardin sont à l’origine des oiseaux forestiers. En hiver, ces oiseaux ont des difficultés à se procurer de la nourriture variée en abondance. En outre, les journées sont courtes à cette saison, ce qui réduit le temps dont disposent les oiseaux pour se nourrir. Facilitez-leur la vie en les nourrissant, une manière bien agréable d’apprendre à reconnaître les différentes espèces.

 Participez, c’est très simple :

Placez une mangeoire dans votre jardin :

Préférez une nourriture saine dans une table de nourrissage couverte ou une mangeoire tubulaire. La table de nourrissage est une mangeoire couverte afin de protéger la nourriture de la pluie. Elle doit posséder des rebords de chaque côté. Accrochez-la à un arbre ou placez-la sur un support à une hauteur d’environ 1,50mètre. Nettoyez-la régulièrement à l’eau chaude. La mangeoire tubulaire peut être facilement accrochée à un arbre et sera surtout visitée par les pinsons et les mésanges.

Observez les visiteurs de votre mangeoire :

Pour reconnaître les différentes espèces, référez-vous à un guide ornithologique ou à la brochure disponible chez Tom & Co.

Remplissez le formulaire :

Qui se trouve dans les magasins Tom & Co , ou notez les espèces sur papier libre.

Communiquez vos résultats :

Sur le site internet : www.natagora.be/oiseaux ou par courrier: Natagora, rue du Wisconsin 3 à 5000 Namur, sans oublier de préciser le lieu d’observation (votre adresse).

 

Liens utiles :

http://www.protectiondesoiseaux.be/

http://www.protectiondesoiseaux.be/content/category/11/38/81/

http://www.aves.be/

http://www.marchelibre.be/nourrissage.htm

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Actualité

10/01/2008

Le bouledogue français

Le Bouledogue français 

C’est un chien de compagnie et de garde.

 

photos: http://www.dogsandyou.com/

 

: - 03 Mar 2006

 

 Tête :

Très forte, large, carrée avec plis et rides. Crâne très large, presque plat. Front très bombé. Stop très accentué. Face courte, camuse. Chanfrein avec plis concentriques. Truffe large, retroussée. Lèvres épaisses et noires. Mâchoires larges, carrées, puissantes. Proéminence de la mâchoire inférieure (prognathisme) modérée.

 Yeux :

Ronds, assez grands, légèrement en saillie, foncés. Le bord des paupières est noir.

 Oreilles :

Droites, moyennes, larges à la base et arrondies au sommet (en chauve-souris).

 Corps :

Ramassé, très musclé. Ligne du dessus se relève progressivement au niveau du rein. Encolure courte sans fanon. Poitrail légèrement ouvert. Poitrine cylindrique. Côtes en « tonneau ». Dos large. Rein court. Croupe oblique. Ventre relevé.

 Membres :

Antérieurs épais, courts. Membres postérieurs un peu plus longs. Pieds ronds, « pieds de chat », tournés légèrement en dehors.

 Queue :

Naturellement courte, épaisse à la base, nouée ou cassée et effilée à l’extrémité.

 Poil :

Ras, serré, brillant et doux.

 Robe :

Bringée : fauve avec des rayures transversales noires (bringeures). Mélange de poils noirs et roux. Du blanc en faible proportion, au poitrail et à la tête, est admis.

Blanche et bringée dite caille : robe bringée avec panachure envahissante. Fond blanc avec taches bringées. La robe entièrement blanche est classée avec les cailles.

 Taille :

De 25 à 35 cm

 Poids :

De 8 à 14kg

 Caractère, aptitudes et éducation :

Actif, courageux, opiniâtre, ce chien au caractère bien trempé, est un bon gardien. Très affectueux, sensible, d’une nature fort agréable, c’est un compagnon qui réclame beaucoup d’attention et d’affection. Il est doux avec les enfants. Il sera assez agressif avec ses congénères. Son éducation sera ferme, précoce mais en douceur et persuasion.

 Conseils :

Citadin par excellence, il s’adapte bien à la vie en appartement. Lors des sorties, il ne doit pas tirer sur la laisse sous peine d’acquérir une mauvaise démarche. Il ne supporte pas la séparation de son maître. Il déteste la chaleur qui entraîne des difficultés respiratoires aggravées par un nez trop court. Brossage tous les jours en période de mue. Bain tous les deux mois. Surveiller l’état des plis de la face et des yeux.

 Eleveurs en Belgique:http://breeders.royalcanin.be/index.cfm?inc=dog 

D’après l’Encyclopédie du chien, de Royal Canin

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/01/2008

La prostate du chien

Affections de la prostate chez le chien : 

Parmi ces affections, on compte l’hyperplasie bénigne, les kystes prostatiques, les prostatites, les tumeurs, les abcès, la métaplasie squameuse.

L’hyperplasie bénigne de la prostate est une conséquence du vieillissement et des changements de l’imprégnation hormonale qui touche 80% des chiens de plus de 5  ans. Cette hyperplasie favorise à son tour le développement d’affections secondaires comme les prostatites (inflammation de la prostate).

 Les symptômes les plus fréquents :

Les pertes de sang spontanées par le pénis.

Le sang dans les urines (hématurie).

Le ténesme (envie constante d’aller à selles), la rétention fécale (coprostase).

Les infections urinaires récidivantes.

 On observe aussi, de manière inconstante :

De la fièvre.

Des douleurs abdominales.

De l’anurie (absence d’émission de l’urine par compression de l’urètre).

Des troubles locomoteurs des postérieurs.

Des lésions médullaires.

 Le diagnostic :Pour permettre le diagnostic, le vétérinaire proposera certains de ces examens :

Analyse du liquide prostatique, échographie, radiographie, analyse de sang, biopsie, toucher rectal.

Ces examens permettront de connaître la nature de la lésion prostatique, et permettront de choisir le traitement le plus adéquat.

 Le traitement :

En fonction de la cause :

Castration, médicaments anti-androgènes, antibiotiques, drainage… seront envisagés.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies chien-chat