26/04/2008

Rage sur un chien ayant séjourné à Uccle (Bruxelles)

Communiqué de l'AFSCA

La rage a été diagnostiquée en France chez un chien de moins d’un an ayant séjourné à Uccle. L’animal, importé de Gambie, a séjourné une semaine en Belgique et a ensuite gagné la France. La maladie a été confirmée par l’Institut Pasteur de Paris le 24 avril.  L’enquête a révélé que ce chien est arrivé en Belgique via Zaventem le 7 avril 2008 et est parti pour le Sud de la France le 13 avril.

Durant cette période, il a séjourné à Uccle dans les environs du square Georges Marlow. Il s’agit d’une petite chienne brun clair pesant environ 7 kg et âgée d’environ 3 mois. 

 L’enquête est pour l’instant diligentée conjointement par les services locaux de l’Inspection médicale et de l’AFSCA afin de s’assurer que toute personne et tout animal qui aurait été en contact avec ledit chien soit identifié et traité le plus rapidement possible. Ce chien était déjà contagieux à son arrivée en Belgique, l’apparition du virus dans la salive d’un animal infecté précédant de 2 semaines les premiers symptômes nerveux. La transmission virale se fait par contact direct : morsure, léchage d’une peau non intacte voire d’une muqueuse (bouche, conjonctive etc…). Les services concernés pensent avoir identifié toutes les personnes et animaux ayant été en contact avec le chien. Néanmoins, toute autre personne qui pense avoir été en contact en Belgique avec ce chien doit se faire connaître, afin d’appliquer les mesures prophylactiques nécessaires :
  • -          Pour les personnes : auprès de leur médecin traitant-         

  • Pour les animaux : auprès de leur vétérinaire traitant qui en référera immédiatement à l’AFSCA. Il n’y a aucun lien avec le cas de rage observé à Beersel en octobre 2007.  
 
  • Une réunion de coordination réunissant tous les services concernés (SPF Santé publique, sécurité de la chaîne alimentaire et environnement, ISP, Institut Pasteur, Commission communautaire commune de la Région de Bruxelles-Capitale, AFSCA) a eu lieu ce 25 avril.  
 
  • Conformément à la réglementation les mesures suivantes ont été prises : 
  1.     information des bourgmestres des communes concernées quant aux mesures à prendre         
  2. en application de l’AR du 10/02/67, dans les communes d’Uccle, Linkebeek, Forest, Drogenbos, Saint-Gilles, Ixelles, Bruxelles (partim), Beersel (partim), St Pieters Leeuw (partim), Anderlecht (partim) :o       
  3. obligation de tenir en laisse tous les chiens de la zone concernée, même en dehors de celle-cio       
  4.  vaccination vivement conseillée pour les chiens et les chats de la zone (noter cependant que les effets de cette vaccination ne sont décelables qu’après 3 semaines)
  5. o        maintien conseillé des chats à l’intérieurceci nonobstant toute mesure prise par les bourgmestres-
  6.           il est enfin fortement conseillé de déclarer aux médecins et vétérinaires traitants les éventuelles morsures faites par des chiens ou chats. 
  Pour rappel, dans tout le pays, en matière de lutte contre la rage, les mesures suivantes sont de rigueur : -          vaccination des chiens, chats et furets au sud du sillon Sambre et Meuse obligatoire ainsi que dans tous les campings de Belgique-          vaccination datant d’au moins 21 jours et certification (passeport UE ou certificat) obligatoires pour toute importation ou exportation.-          recommandation de tenir les chiens en laisse dans les lieux publics, les bois et les champs.-          toute importation en Belgique d’animaux en provenance de pays tiers doit faire l’objet d’une autorisation préalable délivrée par l’AFSCA

09:24 Écrit par Dr F. Henin dans Actualité

Les commentaires sont fermés.