20/02/2011

Sauvegarde des batraciens

Depuis plus de vingt ans, des opérations de sauvetage - essentiellement de crapauds - sont organisées par la Commission Ornithologique de Watermael-Boitsfort à l’occasion des migrations printanières des batraciens dans cette commune de la Région de Bruxelles-Capitale (ensemble Drève de la Louve/Avenue Charle-Albert/Rue Nisard d’une part, Chemin des Silex d’autre part, ainsi qu’à l’étang du Pinnebeek à l’orée de la Forêt de Soignes). Watermael-Boitsfort abrite la plus importante population de crapauds de la Région Bruxelloise.

Une équipe de nombreux bénévoles se  relaie régulièrement chaque année, depuis la mi-février jusque fin mars, pour faire traverser les voiries en toute sécurité à ces amphibiens, de leurs sites d’hivernage en forêt vers  les étangs situés dans des propriétés privées.

C’est surtout la première zone citée qui pose problème à cause d’une circulation assez intense au crépuscule, par les riverains mais aussi pour l’accès à un restaurant voisin ainsi qu’à un établissement scolaire qui fonctionne souvent comme salle de sports en soirée…

La Commune pose aimablement des barrières avec clignotants, auxquelles des panneaux d’avertissement sont fixés. Autrefois l’Echevinat concerné a aussi atténué par endroits le bord abrupt des trottoirs par le dépôt d’un mélange de sable et de goudron, qui atténue la difficulté pour les batraciens à surmonter cet obstacle.

L’espèce la plus fréquemment rencontrée est donc le crapaud commun (Bufo bufo)  et parfois aussi la grenouille rousse (Rana temporaria), ainsi que plus rarement le triton alpestre (Triturus alpestris) et le triton ponctué (Triturus vulgaris).

Chemin des Silex, le long du grand étang de Boitsfort (étang du Moulin) le danger est moins élevé car la circulation y est plus rare (promenade verte) mais à cet endroit on peut observer régulièrement de nombreux tritons.

Plus d’informations sur www.cowb.be

Texte par Daniel Geerinck et Nadine Rubbens

http://www.batraciens.be/index.php?id=228

08:01 Écrit par Dr F. Henin dans Nature

10/02/2011

Les ascaris chez le chat et le chien

Les ascaris du chien et du chat:

Les ascaris sont des vers ronds parasites de l’intestin.

Ils mesurent de 5 à 10 cm chez le chat et de 9 à 17 cm chez le chien. Ils ressemblent à des spaghettis.

Comment se produit l’infestation ?

1.     Dans le ventre de la maman, par l’utérus. Presque 100% des chiots et chatons sont infestés par cette voie.

2.     Par le lait maternel. Les larves restées inactives dans les tissus musculaires de la mère se « réveillent » pendant la lactation et gagnent les glandes mammaires.

3.     En mangeant des hôtes intermédiaires comme des oiseaux, des souris et des rongeurs.

4.     Par contact avec des matières fécales contaminées dans les parcs, jardins… Les ascaris produisent jusqu’à 200.000 œufs par jour qui contaminent l’environnement. Ces œufs sont très résistants et peuvent survivre jusqu’à 3 à 5  ans dans le sol.

Symptômes :

Chez les animaux adultes, il y a peu de symptômes, mais ils contaminent les autres animaux ainsi que les humains.

Les animaux jeunes présentent les symptômes suivants :

1.     Fatigue, anémie, abattement.

2.     Perte d’appétit, vomissements et diarrhée.

3.     Toux et difficultés respiratoires.

4.     Ventre gonflé.

5.     Ralentissement de la croissance et pelage terne.

Les dangers pour l’homme :

Les enfants et les personnes âgées sont particulièrement exposées au risque d’avaler des œufs de ver (par contact direct avec l’animal, les endroits contaminés, les fruits des bois mal lavés…)

Chez l’homme, les ascaris ne se développent pas jusqu’au stade adulte. Les larves qui proviennent des œufs, perforent la paroi intestinale, gagne le flux sanguin et passent dans les organes comme le foie, les yeux, les poumons, le cerveau.

Prévention :

 Pour minimaliser les risques, les mesures élémentaires d’hygiène sont nécessaires : se laver les mains avant de passer à table, après avoir jardiné, joué au jardin.

Laver convenablement les fruits des bois.

Ramasser les déjections des chiens et les jeter dans une poubelle.

Laver les bacs des chats à l’eau bouillante.

Vermifugation :

Il est important de vermifuger très régulièrement votre animal de compagnie.

Demandez à votre vétérinaire quel est le produit le plus adapté à votre animal, à son poids, son âge et son état de santé.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Parasites

01/02/2011

Comptez les oiseaux de votre jardin

Comme chaque année, ce premier we de févirier sera le we du recensement national des oiseaux de jardin en Belgique.

Ce recensement national des oiseaux des jardins est organisé simultanément par Natagora et Natuurpunt depuis 2004. Chaque année de nombreuses personnes recensent les oiseaux de leur jardin le premier week-end de février.

Cette année encore, il seront nombreux, mais il y a une nouveauté: Boule et Bill, grands protecteurs des animaux, donnent leurs conseils.

L'affiche du grand recensement pour lequel Boule et Bill donnent leurs conseils est téléchargeable.

Pour participer, il suffit de télécharger la brochure.

http://www.natagora.be/index.php?id=1189

 ite Natagora.

 

Toutes les informations sont disponibles sur le s

A quoi ça sert ?

    A connaître la répartition des oiseaux en hiver.
  1. A comparer les nombres des différentes espèces.
  2. A suivre l'évolution des espèces si le comptage est répété durant de nombreuses années. Cela permet de constater éventuellement qu'une espèce ne se porte pas bien et de prendre les mesures nécessaires pour la protéger.

Pour reconnaître les oiseaux...

Tu peux t'aider de la brochure que tu peux télécharger si tu ne l'as pas encore fait.
Tu peux aussi utiliser la page internet sur les oiseaux qu'on trouve dans les jardins.

  1. Regarde d'abord la taille de l'oiseau et ses couleurs principales. Sur cette page, tu peux choisir les oiseaux qui ont une certaine couleur et les trier du plus petit au plus grand, tu peux déjà faire une première sélection.
  2. Regarde ensuite d'autres détails (si son bec est fin ou épais, long ou court, si sa queue est fourchue ou rectangulaire...) et compare avec les photos.
  3. Tiens compte de sa fréquence dans les jardins car tu as plus de chance de voir un oiseau commun qu'un oiseau rare.

Pour avoir beaucoup d'oiseaux dans son jardin...

Il faut le rendre accueillant !
Tu peux bien sûr installer des mangeoires mais tu peux faire beaucoup mieux car la meilleure nourriture pour les oiseaux c'est la nature.

Voici 3 choses faciles à réaliser (avec l'aide de tes parents) :

  1. Ne pas tondre toute la pelouse pour laisser quelques coins où les plantes sauvages pourront avoir des graines
  2. Laisser des petits tas de bois mort qui seront des abris et des garde-manger
  3. Faire un compost qui grouillera de vie (vers, insectes) et qui sera un vrai restaurant pour les oiseaux !

On peut encore faire beaucoup d'autres choses

9 conseils pour nourrir les oiseaux

  1. Nourris seulement quand il fait mauvais (froid, gel, neige, fortes pluies)
  2. Nourris matin et soir car c'est à ces moments que les oiseaux ont le plus faim (comme nous !)
  3. Mets de l'eau pure et sans produits à leur disposition, surtout si il gèle, change-la régulièrement
  4. Protège la nourriture que tu leur donnes (de la pluie, de la neige)
  5. Ne donne PAS d'aliments salés
  6. Place la nourriture à l'abri des chats (et autres prédateurs)
  7. N'ARRETE pas de nourrir juste quand il commence à faire froid
  8. Donne des aliments variés et à plusieurs endroits
  9.  Ne donne pas trop à la fois.
  10.  Ne donne pas trop à la fois
Ne donne pas trop à la fois, il vaut mieux doner peu mais souvent

 

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Nature