10/03/2011

Le chien de sauvetage en mer

Le chien de sauvetage en mer :

Choix de la race : Terre-Neuve :

Cette race présente de nombreuses qualités propres à être utilisées en sauvetage nautique :

Sa puissance : il peut remorquer plusieurs personnes ou un bateau de plusieurs tonnes.

Son endurance : il peut nager plusieurs heures sur de longues distances.

Sa résistance au froid qui le rend opérationnel  immédiatement, au contraire d’un plongeur qui a besoin d’environ 5 minutes pour s’équiper.

Son calme olympien en toute circonstance qui rassure le naufragé.

Sa ténacité grâce à laquelle il n’abandonnera jamais sa mission.

Sa disponibilité immédiate : aucun matériel ne lui est nécessaire.

Les chiots acquis en vue du sauvetage nautique seront recrutés en fonction de leur puissant dynamisme musculaire et de leur forte ossature avec dépistage systématique des géniteurs en ce qui concerne la dysplasie des hanches.

 

Toute séance d’exercice débute par séance d’obéissance (marche au pied….) puis une phase de détente où le chien se défoule à la fois sur la terre et dans l’eau. Les ordres se compliquent ensuite, progressions sur des terrains glissants ou en pente, ainsi que la familiarisation du chiot aux monde extérieur (bruits, moteurs, foule…).

Le chien apprend à rapporter des objets, à remorquer son maître, puis des personnes qu’il ne connaît pas et  enfin des planches à voile ou des barques.

Après l’âge de 15 mois, les entraînements se compliquent, escalade, remorquage d’embarcations lourdes, vagues déferlantes…

Le maître et le chien doivent progresser à la même vitesse, l’établissement d’une complicité est une base indispensable à la formation.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité chiens-chats

Les commentaires sont fermés.