20/09/2011

La pie bavarde

Article du site de la ligue de protection des oiseaux:

http://www.protectiondesoiseaux.be/index.php/faune/51-ooi...

La Pie ne nécessite aucune description tant elle est connue de tous et tant elle est voyante et élégante avec son plumage noir et blanc et sa longue queue étagée à reflets métalliques.

On l’observe rarement seule, souvent en couple ou en petit groupe. Handicapée par sa longue queue et ses courtes ailes arrondies pouvant la gêner dans ses évolutions à l’intérieur de nos forêts denses, la Pie est davantage un oiseau de campagne où les cultures et les prairies, dans un paysage parsemé de grands arbres, boqueteaux et buissons, favorisent sa présence. Elle recherche volontiers le voisinage de l’homme, ce qui la conduit à nicher dans les villages et même en ville.

Omnivore, se contentant de tout et de rien, elle consomme une part importante d’insectes, de sauterelles, d’escargots et de limaces. Elle s’empare également de lézards, de petits rongeurs, de jeunes lapins, de petits oiseaux jeunes ou blessés et d’œufs. Elle ne dédaigne pas les graines de céréales,  les fruits, les glands, les déchets de cuisine. On peut l’observer régulièrement le long de nos routes dépiautant les cadavres d’animaux victimes du trafic routier.

Son nid est un édifice volumineux et sphérique, semblable à celui d’un Faucon crécerelle mais coiffé d’un dôme et installé, de préférence, à la cime d’un arbre élevé ou bien dans un arbre fruitier ou une haie épineuse. La ponte a lieu de fin mars à fin juin.

C’est une espèce sédentaire, ne se déplaçant pas au fil des saisons. Elle garde jalousement son territoire toute l’année. Inconsidérément taxée d’ennemie de nos bassecours et du petit gibier, la Pie est persécutée en tout temps par les campagnards et, surtout, par les chasseurs. Malgré cette lutte incessante, les effectifs de la Pie se maintiennent grâce surtout à sa vigilance et à ses qualités d’adaptation à vivre près des villes et dans nos grands parcs.

pie1[1].jpg

pie2[1].jpg

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races oiseaux

01/09/2011

Le basset hound

Le basset Hound :

 

 

 

Il est issu de croisements entre des bassets Artésien Normand, basset d’Artois et basset Ardennois.

 

Poids et taille :

De 33 à 38 cm

De 25 à 30 kg

 

Caractère, aptitudes et comportement :

Tenace, chassant au nez, possédant l’instinct de meute, doté d’une voix profonde et mélodieuse. Très endurant, placide, jamais agressif, son caractère bien trempé et entêté est légendaire. Il est talentueux en meute sur les traces du petit et moyen gibier (lapin, lièvre, sanglier, chevreuil). Affectueux et doux, il est recherché comme ami de la famille. Il lui faut une éducation ferme.

Sportif, il a besoin d’espace et de beaucoup d’exercice. Il ne supporte pas la solitude, craint la chaleur. Il faut régulièrement surveiller les oreilles et les yeux.

C’est un chien de chasse et de compagnie.

 

 

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

 

Eleveurs : pour trouver un éleveur, cliquez sur les liens:

 

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

 

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens