01/07/2012

La maladie de Tyzzer

 Maladie de Tyzzer

Décrite pour la première fois chez la souris par Tyzzer en 1917, cette maladie a depuis été décrite chez de nombreuses espèces de mammifères et plus particulièrement chez les rongeurs et le lapin.

 Etiologie

Tyzzer avait identifié l’agent causal comme Bacillus piliformis . En 1993, Duncan le replace parmi le genre Clostridium . Il s’agit d’une bactérie mobile à Gram négatif caractérisée par son pléiomorphisme. Elle est très résistante dans le milieu extérieur.

Symptômes

Les cas aigus apparaissent chez des lapins âgés de trois à dix semaines et sont caractérisés par une diarrhée aqueuse, le plus souvent hémorragique, et une apathie. La mort survient douze à quarante huit heures après le début de la diarrhée et touche 50 à 80 p. cent de l’effectif.

 

La forme chronique se manifeste également par de la diarrhée aqueuse. La mortalité touche surtout des animaux de six à huit semaines et dépasse rarement les 5 p. cent de l’effectif.

Diagnostic

Le diagnostic est difficile à effectuer chez le lapin. D’une part, le foie n’est pas l’organe préférentiellement atteint contrairement à la souris. D’autre part, les lésions macroscopiques sont pratiquement absentes lors de maladie aiguë. Par ailleurs ces lésions sont typiques mais non pathognomoniques. Enfin la culture de Cl. piliformis s’avère difficile.

Le diagnostic différentiel inclut la listériose, la staphylococcie, les coccidioses.

 

Traitement et prévention

 

Le traitement s’avère aléatoire du fait de l’évolution rapide de la maladie, de la localisation intracellulaire de Cl. piliformis et de la formation de spores. Les meilleurs résultats sont obtenus avec les tétracyclines.

 Les méthodes de prévention sont de ce fait primordiales. Elles reposent sur une désinfection des locaux avec des produits actifs sur les spores. L’utilisation de l’hypochlorite de sodium à 0,3 p.cent après cinq minutes de contact s’est montrée efficace. Le formol détruit également les spores.

 

 

D'après: "PRINCIPALES MALADIES DU LAPIN, DU COBAYE, DU CHINCHILLA, DU HAMSTER ET DU RAT DE COMPAGNIE" par Catherine, Gabrièle, Denise SOLAU POISSONNET

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies rongeurs-lapins

Les commentaires sont fermés.