10/12/2012

La bergeronnette grise (article de la LRPO)

Article de la ligue Royale de la Protection des Oiseaux

http://www.protectiondesoiseaux.be/

 

La Bergeronnette grise (Motacilla alba)

 

 

Bergeronnette grise

La Bergeronnette grise est certes la plus familière des trois bergeronnettes vivant en Belgique, car elle se rencontre plus aisément, de la campagne à la ville, dans les villages, près des fermes et des étables, sur les gazons ras de nos pelouses et même dans les complexes industriels.

Ce petit oiseau grisâtre, au plumage modeste quoique contrasté, se distingue par la tête blanche, la calotte et la bavette noires et, bien entendu, par la longue queue qu’elle agite nerveusement quand elle trottine, ce qui lui donne une allure gracieuse, élégante et vivace.

Ses exigences quant à son milieu vital, sont très éclectiques : une combinaison bien équilibrée entre des terrains de chasse découverts et des possibilités de nidification. C’est donc un hôte des espaces découverts qu’elle traverse d’un vol onduleux et gracile et où elle recherche sa nourriture au sol, dans les champs (où elle suit la charrue), dans les prés (en compagnie du bétail qui broute) et au bord des chemins de terre qui bordent les cultures et les pâturages.

Elle s’avère peu exigeante en ce qui concerne le choix des sites de nidification. Elle construit son nid à même le sol ou à faible hauteur, mais toujours bien caché dans un endroit sombre et bien abrité : dans un récipient abandonné au sol, dans un mur en ruine, sous un tas de pierres ou de bois, dans le creux d’un saule têtard et parfois plus haut sous les tuiles d’un toit, sur la poutre d’une grange ou dans un nichoir à large ouverture rectangulaire pour semi-cavernicoles.

Oiseau migrateur, la Bergeronnette grise nous quitte généralement en octobre. Cette tendance migratoire n’est pas absolue, quelques individus pouvant hiverner en Basse-Belgique où ils se rassemblent dans des dortoirs communs. Ceux qui nous quittent hivernent au sud de la France, en Espagne, au Portugal et au Maroc. Leur retour commence en février, mais culmine en mars-avril. On peut estimer la population en Belgique entre 45.000 et 75.000 couples.

 

Bergeronnette grise

Carte d’identité

Nom latin : Motacilla alba

Ordre : Passeriformes

Sous-ordre : Oscines

Famille : Motacillidés

Taille : 17 à 18cm

Reproduction : 5 à 6 œufs deux fois par an

Couvaison : 12 à 14 jours

Sevrage : 12 à 13 jours

Répartition : toute l’Europe, sauf au Grand Nord

Statut en Région Wallonne : strictement protégée

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Nature, Races oiseaux

Les commentaires sont fermés.