20/03/2014

Le chat Abyssin

Image:Abessinierkater1.jpg

 

L’Abyssin

 

« Un chat lièvre, élégant et distingué, aux yeux pailletés d’or. »

Tête :

De type cunéiforme, aux contours arrondis sans faces plates. Front bombé. Nez de longueur moyenne, jamais droit, sans break. De profil, la tête présente une courbe douce. Des bajoues sont permises aux mâles adultes. Museau non pincé. Le menton est ferme, bien développé, arrondi, ni fuyant, ni proéminent.

Oreilles :

Grandes, larges à la base, aux extrémités légèrement arrondies, modérément pointues. Assez espacées, portées de façon alerte, elles sont couvertes de poils courts et couchés. Une marque sur le dos de l’oreille (« empreinte sauvage » ou « empreinte de pouce ») est désirée. Des plumets aux extrémités sont souhaités.

Yeux :

Grands, en forme d’amande, bien espacés. Soulignés d’un trait de maquillage de la couleur de base, lui-même encerclé par une zone de coloration plus claire. Brillants, expressifs, d’une couleur pure, intense. Jaune (or), vert et ambre.

Cou :

Assez long, porté gracieusement.

Corps :

De longueur et de corpulence moyenne, souple, ferme et musclé. Cage thoracique arrondie. Dos légèrement arqué.

Pattes :

Longues, droites, fines, bien musclées. Pieds petits, ovales, compacts. Le chat semble se tenir sur la pointe des pieds.

Queue :

Assez longue, large à la  base, s’effilant progressivement.

Robe :

Dense, serrée, élastique au toucher, couchée sur tout le corps. Poil court ou de longueur moyenne notamment sur l’épine dorsale. Robe caractérisée par un ticking (2 ou 3 bandes de couleurs alternativement, claires ou foncées sur chaque poils, avec l’extrémité foncée) semblable à celle du lièvre. Le ticking n’existe pas sur les poils des parties déclives (gorge, ventre, intérieur des pattes).

Couleur :

Lièvre : bandes noires ou  brun sur fond abricot ; nez rouge brique et coussinets noirs.

Bleu : bandes bleu gris soutenu sur fond beige ; nez rose foncé, coussinets gris.

Sorrel : bandes chocolat sur fond abricot ; nez brique, coussinets brun chocolat.

Faon : bandes gris rosé sur fond beige ; nez et coussinets mauve rosé.

Red : bandes roux abricot orangé ; nez et coussinets roses.

Silver : bandes lièvre, sorrel, bleu ou faon sur fond argenté.

 

Le ticking n’apparaît chez les chatons qu’à l’âge de 6 semaines.

 

Caractère et particularités :

Chat très actif, extraverti, joueur, curieux de tout, mais bien équilibré. Doté d’une forte personnalité, assez indépendant, mais sociable, affectueux. Très doux et très sensible, il a besoin de beaucoup d’attention. Il déteste la solitude. Son amour pour son maître est exclusif. Il serait plutôt du genre « pot de colle », mais ses miaulements sont très discrets.

L’impétuosité de sa jeunesse s’estompe avec l’âge. Cet athlète, chasseur à ses heures, a besoin d’exercices et donc d’espace. Un jardin clôturé est vivement souhaitable. L’entretien est facile. Un brossage et un peignage hebdomadaires suffisent. A la mue, il faut régulièrement éliminer les poils morts et tombants.

 

 

Extrait de l’encyclopédie du Chat de Royal Canin

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chats

10/03/2014

La myxomatose du lapin

 Avec le beau temps, les insectes piqueurs sont de retour... Ils transmettent des maladies comme la myxomatose.

N'oubliez pas de faire vacciner vos lapins!

La myxomatose du lapin :

 

garenne27[1].jpg

photo: www.margueritecie.com

 

La myxomatose est due à un poxvirus qui circule chez les lapins sauvages. Ce virus est transmis par les insectes piqueurs (moustiques, puces, poux…) aux lapins domestiques.

 

L’incubation dure de une à 3 semaines. La forme aigüe classique se traduit par une blépharo conjonctivite (inflammation et infection des yeux et des paupières), des lésions d’œdème et d’érythème (rougeurs) au niveau des paupières, du museau, des oreilles et du périnée. Dans un second temps, ou dans les formes moins sévères, des nodules pseudo-tumoraux (ou myxome) se développent sur la face et le périnée.

 

Aucun traitement spécifique n’existe.

 

La prophylaxie repose sur la vaccination. Les nouveaux types de vaccins  combinés contre la myxomatose et la maladie hémorragique du lapin peuvent être injectés dès l’âge de 5 semaines. L’immunité sera effective 3 semaines plus tard et durera un an.

 

Demandez conseil à votre vétérinaire.

 

08:10 Écrit par Dr F. Henin dans Maladies rongeurs-lapins

01/03/2014

Batraciens sur les routes

e4a47d827a[1].jpg

Photo: Thierry Kinet

A la fin de l’hiver, lorsque les premières nuits douces annoncent le printemps et avant même que les bourgeons n’éclosent, crapauds, grenouilles et tritons sortent de leur torpeur hivernale. Ils entament alors une longue marche vers leur étang natal, pour y déposer, à leur tour, leur progéniture…

Hélas, notre civilisation a érigé sur leur parcours bien des obstacles, dont le plus destructeur est la circulation routière. Surpris par la lumière des phares, ces animaux s’immobilisent sur la route ; ils sont écrasés sous nos roues ou, plus souvent, projetés contre le soubassement des véhicules par le déplacement d’air que ceux-ci occasionnent. Ainsi, à proximité de certains étangs, c’est par centaines ou par milliers que les batraciens sont tués lors de leur migration printanière…

Aidez-les à rejoindre leur lieu de reproduction en participant à des opérations de sauvetage. Votre rôle sera de les faire passer en toute sécurité de l’autre côté de la route.

Pour en savoir plus et trouver l’opération de sauvetage la plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site:

http://www.batraciens.be/index.php?id=160

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Nature