10/03/2016

Coton de Tuléar

Caractéristiques physiques du Coton de Tuléar

Le Coton de Tuléar est un petit chien adorable, au poil long d’une texture semblable à celle du coton (d’où son nom), gai et turbulent. Le rapport hauteur-longueur est de 2/3. La tête vue de haut a une forme triangulaire ; le crâne a un profil supérieur bombé ; le museau, plus court que le crâne, mesure environ 6 cm ; le stop n’est pas très accentué. Les yeux sont ronds, vifs, de couleur foncée. Les oreilles tombantes, fines et triangulaires, de 7 cm de long environ, sont attachées haut sur le crâne. Le tronc présente une ligne supérieure légèrement convexe. Les membres doivent être parfaitement d’aplomb. La queue est attachée bas, mesure environ 18 cm, est grosse à la base et fine à l’extrémité ; au repos, elle descend sous le jarret et son extrémité est relevée.

 

Poil : fin, légèrement ondulé, de 8 cm de long environ.
Couleur : blanche. Quelques taches fauves ou grises sont admises, surtout sur les oreilles.
Taille : environ 28 cm pour le mâle et 25 pour la femelle
Poids : environ 5 kg pour le mâle et 4 pour la femelle

Origines et histoire

Le Coton de Tuléar n’est apparu en Europe que depuis quelques années puisque le premier sujet est arrivé en France en 1977. Jusqu’alors, il n’avait toujours vécu qu’à Madagascar et était inconnu dans le reste du monde. Il est pratiquement impossible de remonter avec certitude à ses origines, même si l’influence de chiens français, et en particulier de l’ancien Barbichon, paraît évidente.

 

Caractère et aptitudes

Le Coton de Tuléar est un vrai joueur et son standard le définit même comme « parfois un peu clown ». Il est très affectueux avec son maître et les enfants mais peut se montrer assez méfiant envers les personnes qu’il ne connaît pas. C’est exclusivement un chien de compagnie, mais quelques sujets particulièrement excitables peuvent jouer le rôle de « sonnette d’alarme » en signalant l’arrivée de quelqu’un. Très vif, il est pourtant sans aucun danger pour les enfants et il joue avec eux en faisant très attention à ne pas leur faire de mal.

 

Conditions de vie

En appartement, puisqu’il est né comme un chien de compagnie et qu’il doit être traité comme tel. Il y avait probablement quelques chiens d’eau parmi ses ancêtres car il aime beaucoup cet élément : s’il a l’occasion de se baigner, il montre que c’est un très bon nageur.

 

Santé

C’est un chien extrêmement rustique et robuste.

 

Espérance de vie moyenne : environ 15 ans

Remarques et conseils

Sa robe demande de l’entretien mais moins que celle des autres chiens de type Bichon.

extrait de: http://wamiz.com/chiens/coton-de-tulear-154

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/03/2016

L'alimentation du lapin

Le lapin, dont les dents sont à croissance continue, est prédisposé aux problèmes dentaires. Les atteintes les plus graves concernent souvent les molaires situées en arrière dans la bouche. Ces molaires peuvent pousser de manière exagérée et blesser la langue ou la joue. La racine de la dent peut s’infecter et former un abcès. Pour prévenir ces problèmes, il faut dès le plus jeune âge du lapin adopter un régime équilibré qui lui permettra comme dans la nature d’user correctement ses dents. Lors d’une visite annuelle chez votre vétérinaire, celui-ci contrôlera l’état des dents. L’alimentation joue un rôle extrêmement important pour la santé dentaire du lapin.

Dents lapins.jpg

Le lapin est un herbivore, son alimentation doit donc être principalement composée de foin et de végétaux (légumes). Ces aliments permettront une bonne usure dentaire.

  • Le foin doit toujours être donné à volonté.
  • Pour les légumes, demandez conseil à votre vétérinaire, la quantité de légumes à donner au quotidien dépendra de votre lapin et de sa sensibilité digestive.
  • Les graines sont en général trop molles et sont croquées rapidement et ne  permettent pas cette nécessaire usure des dents. La quantité de graines à donner par 24h avoisine 2% du poids du lapin, soit 40 gr pour un lapin de 2kg.

L’idée selon laquelle le fait de donner du pain dur permet d'user les dents a la vie dure : cela est inutile et de plus mauvais pour la digestion.

Les friandises en tout genre sont à proscrire.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Généralités rongeurs - lapins