10/08/2016

Moineaux à Saint-Gilles (Bruxelles)

Moineau domestique

Un groupe "amis des moineaux" a vu le jour à Saint-Gilles pour leur donner la possibilité de reprendre leur place au sein de la ville, des espaces publics et des jardins.

Il est soutenu par la Maison Eco, le contrat de quartier Parvis-Morichar et Morichar en Transition.

Après une conférence sur la problématique du moineau en ville au mois de février dernier par Didier Van Geluwe, plusieurs réunions de travail ont eu lieu ainsi que des actions de terrain (stand de sensibilisation, observations,...) et une première cartographie des colonies présentes à St-Gilles. Le plan d'action pour les mois qui viennent est déjà bien chargé et vise les habitants, les écoles et les acteurs de la rénovation des bâtiments y compris les architectes.

Si vous habitez Saint-Gilles (ou êtes simplement intéressé par l'action), n'hésitez pas à prendre contact avec le groupe de travail ou à leur signaler l'une ou l'autre colonie de votre quartier. Adresse de contact : maisonecohuis(at)stgilles.irisnet.be - 02/533.95.90.
Et encodez vos observations sur bru.observations.be

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité, Nature

04/08/2016

Vous avez trouvé un oisillon... que faire?

Listes des centres de revalidation en Belgique:

http://protectiondesoiseaux.be/index.php/les-centres-de-r...

 

 

oiseaux.jpg

17:29 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité, Maladies oiseaux, Nature

20/02/2016

Transport d'oiseau blessé

12299370_457606247759223_1046858492198742019_n[1].png

Lors du transport d'un oiseau sauvage, pensez à utiliser une boîte en carton adaptée à la taille de l’animal! Si la boite est trop grande, l'animal risque d'être fortement secoué et ces secousses peuvent lui être fatales!

Source:

http://www.epervier.be/

https://www.facebook.com/Lépervier-199032660283251/?fref=photo

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité, Maladies oiseaux, Nature

20/01/2016

Page Facebook

Venez consulter la page Facebook:

Cabinet vétérinaire Henin

https://www.facebook.com/veterinairehenin/

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité

10/07/2015

Vous trouvez un oisillon... que faire?

Oisillons.jpg

source: Ligue Royale Belge de Protection des Oiseaux

Liste des centres de revalidation en Belgique:

http://protectiondesoiseaux.be/liste-des-centres-de-revalidation/

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité, Maladies oiseaux, Nature

29/06/2015

En cas de grosse chaleur:

En cas de grosse chaleur:

 

Ces conseils sont valables pour tous les animaux : chiens, chats, rongeurs, lapins

Il faut veiller à ce que l’eau soit fraîche en permanence, la gamelle doit être remplie plusieurs fois par jour si nécessaire. L’eaune doit pas sortir du frigo sous peine de provoquer des problèmes digestifs (diarrhée), elle doit être à température ambiante. Vérifiez bien le fonctionnement des biberons des cages des rongeurs.


Les animaux doivent rester dans la pièce la plus fraîche de la maison : si vous y avez des rideaux ou des volets, baissez les le temps de la journée, quand il fait trop chaud. Les cages des rongeurs et oiseaux doivent être déplacées vers les pièces les plus fraîches. Faites attention à ne pas mettre les cages derrière les vitres pour ne pas exposer les animaux au soleil et n’oubliez pas que le soleil tourne pendant la journée.

Vous pouvez mouiller les animaux pour les rafraîchir : sur les pattes et la tête pour les chiens et les chats ; pour les lapins et rongeurs (pas les chinchillas), vous pouvez utiliser un vaporisateur d’eau à température ambiante (pas froide).


Pour que votre animal ait un petit peu de fraîcheur dans son panier ou sa cage, vous pouvez mettre des bouteilles d’eau au congélateur, lorsqu’elles sont froides, vous les glissez dans une chaussette et vous les placez dans le panier ou la cage.

Vous pouvez également recouvrir les cages d’une serviette humide (on ne recouvre que la moitié de la cage pour laisser l’air circuler).

 


Vous pouvez utiliser un ventilateur pour rafraîchir les pièces, le ventilateur ne doit jamais être dirigé sur l’animal, mais vers le haut pour brasser l’air de la pièce. Les animaux ne doivent pas pouvoir atteindre le ventilateur !

Faites très attention aux changements brusques de température. Il ne faut pas faire passer un animal d'une pièce à 35° à une pièce à 20° et ce particulièrement pour les rongeurs.

 

Pensez à sortir les animaux tôt le matin et tard le soir, et pas dans la journée lorsque le soleil tape.

Attention aussi lors des transports. On ne transporte son animal qu’en cas d’absolue nécessité. On ne laisse JAMAIS son animal dans la voiture fermée, même 5 minutes !

Pour les rongeurs :
Favorisez les légumes riches en eau: melon, tomate, concombre, agrumes etc. Cela permet à la fois de nourrir et d’hydrater l’animal.
- Pour hamsters, cobayes et chinchillas :

Vous pouvez mettre dans leur cage, un morceau de carrelage (qui pourra préalablement être placé quelques heures au frigo).
 
 - Pour les chinchillas, qui ne peuvent être mouillés : mettez un pot de fleur en terre cuite au frigo, puis déposez-le dans la cage.

- Pour tous :

 Pensez à retirer les cabanes en bois ou en plastique qui sont de véritables fours en cas de grosses chaleurs.

 

Attention, pendant les chaleurs, les mouches pondent plus facilement dans les litières, les œufs éclosent plus vite. Veillez donc à nettoyer les cages plus souvent pour éviter d’avoir des asticots.

10:20 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité

20/04/2015

Un oisillon tombé du nid

http://www.crohbruxelles.be/index.php?option=com_content&view=article&id=57:oisillon&catid=35:quefaire&Itemid=56

 

Il est de croyance commune que les oiseaux, pour célébrer la venue du printemps, pondent leurs œufs en mai. Ce n'est pas faux, mais nombre d'oiseaux ont commencé cette activité en avril, voire déjà en mars. Il n'est donc pas impossible de trouver, dès à présent, des oisillons tombés du nid. Alors, que faire ?

On peut voir, parfois, au fond d'un jardin, un Merle maladroit qui se déplace en sautillant, tout à fait incapable de voler. Pas de panique! Il ne faut pas croire que cet oiseau est abandonné par ses parents. Il ne s'agit probablement que d'un juvénile ayant volontairement quitté le nid afin de risquer ses premiers pas dans notre vaste monde! Les parents sont au courant ...et viennent régulièrement nourrir leur rejeton au sol. C'est ainsi que le jeune oiseau apprend progressivement à chercher lui-même sa pitance et qu'il se familiarise avec un environnement souvent hostile.

Surtout, si l'oiseau ne court aucun risque évident et immédiat (comme la présence d'un chat, d’un chien ou la proximité d'une route fréquentée), ne tentez pas de le secourir! Vos efforts de nourrissage seront, dans la majeure partie des cas, voués à l'échec. Les jeunes oiseaux sont souvent insectivores. Un morceau de pain et quelques graines seraient donc notoirement insuffisants et votre bon cœur condamnerait l'oiseau à mort!

Laissez donc les oiseaux là où ils se trouvent! L'art de voler leur viendra vite et tout seul. Mais si votre environnement est fréquenté par des chats errants, alors, il conviendra de placer l'oisillon au sein d'un fourré épais où les parents ne tarderont pas à le retrouver, grâce à ses appels.

En cas de problème important (chute, blessure, menaces directes), contactez la LRBPO! Nous vous donnerons tous les conseils d'usage ainsi que l'adresse du Centre de Revalidation pour Oiseaux Handicapés (CROH) le plus proche. Ce Centre veillera au nourrissage et à la remise en liberté de l'oiseau en détresse.

 

Pour plus d'informations: consultez le site

 

www.crohbruxelles.be

Listes de centre de revalidation (Belgique):

http://www.protectiondesoiseaux.be/index.php/centre-revalidation/56-listecroh

 

file:///C:/Documents%20and%20Settings/user/Mes%20document...

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité

20/01/2014

Importations illégales de chiens, risques liés à la rage

IMPORTATIONS ILLÉGALES DE CHIENS – RISQUES LIÉS À LA RAGE

12 chiens ont été importés illégalement ces 6 dernières semaines en provenance de pays à risque qui ne sont pas indemnes de rage, notamment la Hongrie, la Slovaquie, la Roumanie, l'Espagne, la Pologne, l'Estonie et la France. Etant donné qu'il n'existe aucun test permettant de détecter la rage chez un animal vivant, que la période d'incubation peut durer 6 mois et que les symptômes de la rage sont susceptibles de varier considérablement, l'euthanasie a été décidée dans 4 cas où le risque de contamination était trop important. Il s'agit d'une  mesure drastique mais nécessaire pour éviter que le propriétaire, ses enfants, d'autres personnes ou animaux de compagnie ne soient contaminés.

Ces cas ont pu être découverts grâce à la collaboration de vétérinaires qui ont respecté leur obligation de notification à l’AFSCA.

Dans le monde, une personne décède de la rage toutes les 10 minutes. Cette maladie est encore présente dans plus de 150 pays dont certains constituent des destinations de vacances favorites.

La rage est une des zoonoses parmi les plus dangereuses et que l'on craint le plus. Elle peut toucher les animaux sauvages et domestiques ainsi que l'homme, si l'animal infecté non seulement mord mais également s'il griffe, lèche ou est en contact avec la victime.

Si 6 mois peuvent s'écouler avant qu'un animal atteint ne présente les premiers symptômes,  il est déjà contagieux deux semaines avant l'apparition de ces symptômes car le virus est excrété dans la salive. C'est là que réside précisément le danger.

La seule chance de ne pas développer la maladie est de recevoir un traitement dans les 24 heures après le contact avec un animal contaminé. Cependant, puisque l'animal est contagieux deux semaines avant l'apparition des premiers symptômes, le traitement est souvent administré bien trop tard. Dès l'apparition des symptômes, la rage provoque toujours une issue mortelle, aussi bien chez l'homme que chez l'animal.

La confirmation du diagnostic n'est possible qu'après l'autopsie de l'animal mort. Si, au moment de l'euthanasie, la bête n'a encore présenté aucun symptôme, elle sera souvent testée négativement ce qui n'exclut pas que l'animal soit néanmoins contaminé.  La période d'incubation, soit le laps de temps qui s'écoule entre la contamination et l'apparition des premiers symptômes, peut durer jusqu'à 6 mois. Un animal ne sera testé positivement qu'à la fin de cette période d'incubation ou au moment où il présente les premiers symptômes.

L’AFSCA a donc rappelé au public de ne jamais ramener illégalement des animaux domestiques d'un pays à risque. En raison  du risque d'une éventuelle contamination, l'AFSCA applique toujours de façon très stricte les prescriptions en matière d'importation d'animaux de pays où la rage est présente.


Pour rappel

En Belgique, seuls les chiens doivent être vaccinés contre la rage au sud du sillon Sambre et Meuse ainsi que tous les chiens qui accompagnent leur propriétaire en camping ou en caravaning partout en Belgique.

Par contre lors de voyages à l’étranger avec un animal de compagnie, la vaccination contre la rage est obligatoire pour les chiens, chats et furets. Les propriétaires doivent donc veiller à prendre contact à temps avec leur vétérinaire, pour éviter de mauvaises surprises.

Plus d'information (brochure, circulaire, liste des pays indemnes,…) sur
http://www.afsca.be/voyager-animaux-compagnie/ et http://www.afsca.be/santeanimale/rage/

08:01 Écrit par Dr F. Henin dans Actualité, Généralité, Maladies chien-chat

20/06/2013

Associations de sauvetage d'animaux

Pour les cobayes:

 

http://www.sos-cobayes.org/SOS_COBAYES/ACCUEIL.html

 

 

Pour les animaux domestiques à Bruxelles:

 

https://www.facebook.com/CauseAnimal?fref=ts

 

 

Consultez ces pages et n'hésitez pas à vous inscrire sur le forum de SOS Cobayes, à "aimer" la page Facebook de "Savoir Donner Bruxelles", et partagez ces informations ;)

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Animaux à placer, Généralité

26/05/2010

Pension pour rongeurs à Bruxelles

Pour tout renseignement concernant la pension pour rongeurs à Bruxelles: 0471 79 09 69

17:37 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité

20/03/2010

Déclaration des droits de l'animal

Déclaration Universelle
des Droits de l'Animal

La Déclaration Universelle des Droits de l'animal a été proclamée solennellement le 15 octobre 1978 à la Maison de l'UNESCO à Paris. Elle constitue une prise de position philosophique sur les rapports qui doivent désormais s'instaurer entre l'espèce humaine et les autres espèces animales. Son texte révisé par la Ligue Internationale des Droits de l'Animal en 1989, a été rendu public en 1990.

PRÉAMBULE :

  • Considérant que la Vie est une, tous les êtres vivants ayant une origine commune et s'étant différenciés au cours de l'évolution des espèces,
  • Considérant que tout être vivant possède des droits naturels et que tout animal doté d'un système nerveux possède des droits particuliers,
  • Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la Nature et conduisent l'homme à commettre des crimes envers les animaux,
  • Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique la reconnaissance par l'espèce humaine du droit à l'existence des autres espèces animales,
  • Considérant que le respect des animaux par l'homme est inséparable du respect des hommes entre eux,

IL EST PROCLAME CE QUI SUIT :

Article premier

Tous les animaux ont des droits égaux à l'existence dans le cadre des équilibres biologiques.
Cette égalité n'occulte pas la diversité des espèces et des individus.

Article 2

Toute vie animale a droit au respect.

Article 3

  1. Aucun animal ne doit être soumis à de mauvais traitements ou à des actes cruels.
  2. Si la mise à mort d'un animal est nécessaire, elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d'angoisse.
  3. L'animal mort doit être traité avec décence.

Article 4

  1. L'animal sauvage a le droit de vivre libre dans son milieu naturel, et de s'y reproduire.
  2. La privation prolongée de sa liberté, la chasse et la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de l'animal sauvage à d'autres fins que vitales, sont contraires à ce droit.

Article 5

  1. L'animal que l'homme tient sous sa dépendance a droit à un entretien et à des soins attentifs.
  2. Il ne doit en aucun cas être abandonné, ou mis à mort de manière injustifiée.
  3. Toutes les formes d'élevage et d'utilisation de l'animal doivent respecter la physiologie et le comportement propres à l'espèce.
  4. Les exhibitions, les spectacles, les films utilisant des animaux doivent aussi respecter leur dignité et ne comporter aucune violence.

Article 6

  1. L'expérimentation sur l'animal impliquant une souffrance physique ou psychique viole les droits de l'animal.
  2. Les méthodes de remplacement doivent être développées et systématiquement mises en œuvre.

Article 7

Tout acte impliquant sans nécessité la mort d'un animal et toute décision conduisant à un tel acte constituent un crime contre la vie.

Article 8

  1. Tout acte compromettant la survie d'une espèce sauvage, et toute décision conduisant à un tel acte constituent un génocide, c'est à dire un crime contre l'espèce.
  2. Le massacre des animaux sauvages, la pollution et la destruction des biotopes sont des génocides.

Article 9

  1. La personnalité juridique de l'animal et ses droits doivent être reconnus par la loi.
  2. La défense et la sauvegarde de l'animal doivent avoir des représentants au sein des organismes gouvernementaux.

Article 10

L'éducation et l'instruction publique doivent conduire l'homme, dès son enfance, à observer, à comprendre, et à respecter les animaux.

La Déclaration Universelle des Droits de l'Animal a été proclamée solennellement à Paris, le 15 octobre 1978, à la Maison de l'Unesco.

Son texte révisé par la Ligue Internationale des Droits de l'Animal en 1989, a été rendu public en 1990.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité

25/06/2009

Compter les hirondelles... avec Natagora

http://www.natagora.be/hirondelles/

Du 20 au 28 juin 2009,
observez et comptez les hirondelles près de chez vous (en Belgique)

Que compter ? Les nids des hirondelles ou, à défaut de trouver des nids, les hirondelles qui fréquentent un "endroit".

 


Où compter ? Dans votre rue, dans votre quartier, dans ou près de votre école, de votre lieu de travail ou encore un endroit où vous passez régulièrement.

 

Vous trouverez dans la brochure téléchargeable, tous les renseignements pour identifier les hirondelles et leurs nids et les instructions de comptage.

Pour encoder vos observations, suivez ce lien: http://www.natagora.be/hirondelles/

 

 

14:41 Écrit par Dr F. Henin dans Généralité