13/12/2013

Le Bouvier des Flandres

Le Bouvier des Flandres

Image:Bouvier des Flandres.jpg   

  • Pays d’origine : Belgique et France  
  • Tête : Massive, bien ciselée, proportionnée au corps. Stop peu accusé. Museau large, puissant, osseux, allant en diminuant légèrement vers la truffe. Joues plates et sèches. Arcades sourcilières prononcées.  
  • Yeux :De taille moyenne, de forme légèrement ovale et de couleur foncée.  
  • Oreilles : Naturellement, elles sont tombantes.  
  • Corps :Court et trapu. Encolure forte et musclée. Dos court et large. Poitrail large et profond. Poitrine profonde. Rein large et musclé. Flanc très court. Croupe presque horizontale.  
  • Membres :Forts et musclés. Pieds courts, ronds et solides. Doigts serrés. Ongles forts et noirs.  
  • Queue :Non coupée en raison de la législation belge (voir : http://www.canina.be/news/index.php?id_news=197)  
  • Poil :Moyennement long (6cm), il est rêche, sec, mat et légèrement ébouriffé, sans être laineux ni bouclé. Le poil sur la tête est plus court. Moustache et barbe bien fournies. Le sous poil est fin et dense. 
  • Robe :Du noir au fauve souvent bringée ou charbonnée en passant par le gris cendré. Une étoile blanche au poitrail est acceptée. Les robes claires, dites délavées, sont indésirables.  
  • Taille :Mâle : de 62 à 68 cmFemelle : de 59 à 65 cm  
  • Poids :Mâle : de 35 à 40 kgFemelle : de 27 à 35 kg  
  • Caractère, aptitudes, éducation :Chien très rustique, franc, dominant, énergique. D’un tempérament équilibré, calme. Chien d’un caractère bien trempé, un peu bourru, d’un seul maître. Sportif, débordant d’énergie, vigilant et docile, il lui faut une éducation ferme, sans faille. Dissuasif envers les étrangers. Dès l’origine, ce chien a travaillé à la ferme pour la garde et la conduite des troupeaux de bovins, de même qu’en tant que chien de baratte et chien de trait. Ses grandes qualités olfactives ont été appréciées par la police.  
  • Conseils :Le brosser au moins deux fois par semaine et le mener chez un toiletteur trois ou quatre fois par an. L’appartement ne lui convient pas. Il faut lui assurer espace et exercice. 

    C’est un chien de berger, chien de police, chien de garde, chien de compagnie.

     http://www.infos-bouviers-des-flandres.com/ D’après « L’Encyclopédie du Chien » de Royal Canin

     

18:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/09/2013

Le Yorkshire terrier

Le Yorkshire Terrier

yorkshire_terrier_pups_03a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pays d’origine : Grande-Bretagne.

 

Chien de compagnie.

 

Caractéristiques physiques (standard de la race)

Tête :

 Plutôt petite et plate. Crâne pas trop proéminent ou rond. Museau pas trop long.

Yeux :

De dimension moyenne, foncés. Le bord des paupières est foncé.

Oreilles :

Petites, en forme de V, portées droites, pas trop écartées. Leur couleur est d’un fauve soutenu et intense.

Corps :

Compact, râblé. Cou élégant, côtes modérément cintrées. Dos droit. Rein bien soutenu.

Membres :

Droits, pieds ronds. Ongles noirs.

Queue :

Portée un peu plus haut que la ligne du dos. Poil abondant, d’un bleu plus foncé que sur le reste du corps.

Robe :

D’une longueur modérée sur le corps, parfaitement droit, de texture fine et soyeuse. La garniture en tête est longue, d’un fauve doré intense. Le poil pend parfaitement droit de chaque côté du corps, partagé par une raie qui s’étend du nez à l’extrémité de la queue. Le bas des membres est fauve doré.

Robe :

Bleu acier foncé (pas bleu argenté) s’étendant de l’occiput à la naissance de la queue, jamais mêlé de poils fauves, bronze ou foncés. Sur le poitrail, le poil est d’un fauve intense. Tous les poils sont plus foncés à la racine qu’au milieu et deviennent encore plus clairs à leur extrémité. Le chiot naît noir, le pelage vire au gris acier quelques mois plus tard.

Taille :

Environ 20 cm

Poids :

Jusqu’à 3,1 kg

 

 

Caractère, aptitudes, éducation :

Ce chien est vif, impulsif, plein d’entrain et courageux, mais têtu.

Débordant d’affection.

Très aboyeur, il peut donner l’alerte.

Dominant, il n’hésite pas à s’attaquer à de plus gros que lui.

Il lui faut une éducation rigoureuse.

 

Il s’adapte bien à la vie en appartement mais son tempérament sportif nécessite de l’exercice. Brossage et peignage quotidiens. Toilettage mensuel.

 

 

Extrait de l’Encyclopédie du chien de Royal Canin

http://www.leyorkshire.com/   

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/03/2013

Le Chihuahua

Le Chihuahua :

 

Chiot Chihuahua.jpg

 

 

Chihuahua poils longs.jpg

Chihuahua.jpg

 

 Il doit son nom à la région de Chihuahua dans le nord du Mexique.

 

Tête :

Ronde comme une pomme. Fontanelle pariétale persistante. Stop accusé. Nez assez court et un petit peu pointu. Joues fines. Un léger prognathisme peut être admis. Truffe très noire ou plus claire selon la robe.

 

Yeux :

Bien écartés, pas trop proéminents. Ils peuvent être noirs, marron, bleus ou rubis.

 

Oreilles :

Grandes, très écartées. Tenues droites en alerte, inclinées à 45° au repos.

 

Corps :

Cylindrique, compact, plus long que haut. Cou rond, bien proportionné. Epaules fines. Arrière-main musclé.

 

Membres :

Assez courts, fins. Pieds petits ? Doigts bien séparés.

 

Queue :

Modérément longue. Portée retournée sur le dos ou légèrement sue le côté. Bien fournie mais la queue sans poils est admise.

 

Poils :

-Long, ondulé : variété rare.

-Court, serré, luisant.

Un petit collier au cou est recherché.

 

Robe :

Toutes les couleurs et tous les mélanges sont admis.

Les couleurs les plus répandues et les plus appréciées sont : fauve ou marron bringé, chocolat, blanc, crème, noir et feu….

 

Taille :

De 16 à 20 cm

 

Poids :

 De 0,9 à 3,5 kg

 

Caractère, aptitudes, éducation :

Robuste, d’une grande résistance, hardi, très vif, ce chien, assez indépendant, courageux, a un tempérament fier et volontaire. Très attaché à son maître, il est possessif. Il supporte assez mal les enfants. Plutôt aboyeur, pouvant être agressif envers les étrangers, c’est un bon gardien avertisseur. Son éducation devra être ferme.

 

Conseils :

C’est un chien d’appartement pour qui les sorties quotidiennes sont nécessaires. Il est sensible au froid. Surveiller l’état de ses yeux et l’entartrage de ses dents. Brossage régulier.

C’est un chien de compagnie.

 

Source : encyclopédie du chien de Royal Canin

Eleveurs en Belgique:

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/?inc=breeders

http://www.kmsh.be/pages-fr/ibd/index.html

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/11/2012

Chien de Saint-Hubert

Fichier:Bloodhound 423.jpg

 

De souche très ancienne, cette race de grands chiens composa les meutes de la vénerie royale jusqu’au règne de Saint Louis.

 

Taille : de 60 cm (femelle) à 67 cm (mâle)

 

Poids : de 40 à 48 kg.

 

Caractère, aptitude et éducation :

 

Initialement, il était utilisé pour la chasse à courre du gros gibier (sanglier, cerf). Après avoir cédé sa place dans les meutes, il est devenu le limier par excellence qui préparait les chasses. Son flair est d’une finesse exceptionnelle, ce qui en fait le meilleur pisteur. Il est courageux, persévérant, résistant, appliqué, obstiné. Sage, obéissant, affectueux, très doux et calme, il est devenu un compagnon agréable. Méfiant envers les étrangers mais sans agressivité, c’est un bon gardien dissuasif.

 

Son éducation doit se faire en douceur mais avec fermeté.

 

C’est un chien de chasse, d’utilité (pisteur pour la police) et un chien de compagnie (il a besoin de beaucoup d’exercice).

Extrait de l'encyclopédie du chien de Royal canin.

Listes d'éleveurs:

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

 

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

10/08/2012

L'Irish terrier

L’Irish terrier :

Ce terrier existerait depuis des siècles en Irlande, mais son origine est mal connue. Le type actuel a été fixé en 1875. Pendant la première guerre mondiale, il servit comme auxiliaire des soldats anglais.

Terier_irlandzki_pl[1].jpg

Taille et poids:

Environ 45 cm, poids: 11,5 à 12,5 kg

 Caractère, aptitudes, éducation :

Robuste, endurant, très courageux, plein d’allant, rapide, ce chien est indépendant,  batailleur et entêté. Affectueux, dévoué, gai, c’est un bon compagnon. C’est un chien de chasse aussi à l’aise sur terre que dans l’eau. C’est un gardien qui peut être féroce s’il est attaqué. Il combattra jusqu’au bout. Il est très belliqueux avec ses congénères. Il a besoin d’une éducation ferme, mais sans brutalité.

Il s’adapte à la vie en appartement, mais il lui faut de l’espace et de l’exercice.

Brossage une ou deux fois par semaine. Toilettage : deux fois par an.

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

10/07/2012

Le Berger australien

Le Berger australien

Cette race, qui compte parmi ses ancêtres des chiens de bergers australiens est née en Californie au XXème siècle, où elle fut utilisée comme chien de berger pour la ferme et le ranch.

Bvdb-australischeherder[1].jpg

Caractère, aptitudes, éducation :

Extrêmement actif, résistant, rapide, capable de parcourir jusqu’à

60 km par jour, intelligent, il peut s’occuper de grands troupeaux. Cet extraordinaire berger est également un chien de garde dans les fermes. Affectueux, doux, plein de bonne volonté, d’une grande fidélité, il s’avère être un bon compagnon.

 

Habitué aux grands espaces, d’une énergie presque inépuisable, il n’est pas fait pour être enfermé et ne supporte pas la vie en appartement.

Un brossage régulier suffit à l’entretien de son pelage.

 

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

10/06/2012

Le Terre-Neuve

Le Terre-Neuve :

On ignore comment ses ancêtres sont parvenus à Terre-Neuve. Au XIXème siècle, les morutiers français contribuèrent à l’introduire en France.

Chien noble, puissant, majestueux.

 

Newfoundland_brown[1].jpg

400px-Newfoundland_dog_Smoky[1].jpg

 

Caractère, aptitudes et éducation :

Sensible, d’une extraordinaire fidélité, d’un caractère franc, docile, calme et doux, il adore les enfants. Ce n’est pas un gardien, il est uniquement dissuasif de par son format. Il possède au plus haut degré l’instinct de sauvetage, se jetant à l’eau, pouvant nager des heures, pour secourir un naufragé. Véritable « Saint-bernard des mers ». Son éducation sera ferme mais avec patience car il n’atteint pas sa maturité physique avant deux ans.

Il peut à la rigueur s’adapter à la vie en appartement à condition de ne pas le laisser seul trop souvent. Il a besoin d’espace pour s’ébattre. Il craint la chaleur. Un brossage deux fois par semaine suffit.

C’est un chien de sauvetage en milieu aquatique, et un chien de compagnie.

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/01/2012

Irish Wolfhound

Le lévrier irlandais : irish wolfhound

Ce lévrier, le plus grand chien du monde, est peut-être issu de chiens introduits en Irlande par les Celtes ou le descendant d’une vieille race irlandaise. Il fut développé à l’origine pour chasser et tuer les loups.

Taille :

Mâle : de 81 à 86 cm

Femelle : au moins 71 cm

Poids :

Mâle : au moins 54 kg

Femelle : au moins 40,50 kg

Caractère, aptitudes et éducation :

Très endurant, très courageux, doté d’une force remarquable : « gentil si caressé, féroce si provoqué ». Ce chasseur de loup et de sanglier est également un chien de garde efficace, dissuasif. Il ne faut pas le dresser à la défense et à l’attaque car il serait très dangereux. D’un tempérament calme, doux avec les enfants, il est très attaché à son maître. Il lui faut une éducation ferme pour le contrôler.

On doit lui éviter la vie citadine. Il a besoin de courir fréquemment en toute liberté.

C’est un chien de chasse et de compagnie.

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

 

Viva_Verdi_2006[1].jpg

Irish_Wolfhound_Sam[1].jpg

 

 

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/11/2011

Le Barzoï (lévrier russe)

Le Barzoï (lévrier russe)

Borzoi female.jpg

 

Le barzoï pourrait être le résultat du croisement du lévrier d’Asie et du chien polaire Laïka, ou du Sloughi avec un chien autochtone à poils longs. La race aurait été fixée en Russie au 15ème siècle. Il fut longtemps le compagnon favori des grandes familles russes qui l’utilisait pour la chasse au loup.

 

Poids et taille :

Mâle : de 70 à 82 cm

Femelle : de 65 à 77 cm

Poids : de 35 à 45 kg

Caractère, aptitudes, éducation :

Ce grand seigneur apparemment flegmatique était un excellent chasseur pour le lièvre, le renard et le loup. Puissant, ardent, courageux, endurant, cet aristocrate est attaché souvent exclusivement à son maître. Il n’est pas très patient avec les enfants. Il est indifférent voire hostile envers les étrangers. C’est un bon gardien, peu aboyeur. Il peut être mordant vis à vis de ses congénères. Son éducation sera ferme mais douce, il ne supporte pas la brutalité.

 

D'après: "L'encyclopédie du chien" de Royal Canin

 Pour trouver un éleveur, cliquez sur les liens ci-dessous :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/09/2011

Le basset hound

Le basset Hound :

 

 

 

Il est issu de croisements entre des bassets Artésien Normand, basset d’Artois et basset Ardennois.

 

Poids et taille :

De 33 à 38 cm

De 25 à 30 kg

 

Caractère, aptitudes et comportement :

Tenace, chassant au nez, possédant l’instinct de meute, doté d’une voix profonde et mélodieuse. Très endurant, placide, jamais agressif, son caractère bien trempé et entêté est légendaire. Il est talentueux en meute sur les traces du petit et moyen gibier (lapin, lièvre, sanglier, chevreuil). Affectueux et doux, il est recherché comme ami de la famille. Il lui faut une éducation ferme.

Sportif, il a besoin d’espace et de beaucoup d’exercice. Il ne supporte pas la solitude, craint la chaleur. Il faut régulièrement surveiller les oreilles et les yeux.

C’est un chien de chasse et de compagnie.

 

 

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

 

Eleveurs : pour trouver un éleveur, cliquez sur les liens:

 

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

 

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/07/2011

Le Welsh Corgi

Le Welsh Corgi:

Fichier:Pembroke Welsh Corgi 600.jpg

 

Les deux variétés Cardigan et Pembroke auraient des origines semblables. Cependant, certains les décrivent différentes : le Cardigan aurait été introduit par les Celtes au pays de Galles où il aurait été croisé avec des chiens nordiques et des bergers britanniques. Le Pembroke aurait été introduit par des tisserands flamands au Moyen-Âge et serait apparenté à certains chiens nordiques.

Les chiens de ces 2 variétés, du fait des croisements qui s’effectuèrent au XIXé siècle entre eux, renforcèrent leur ressemblance. Depuis 1934, ils ont chacun un standard distinct. Le Pembroke est le plus répandu et il doit ses lettres de noblesse au roi George VI, qui, en ayant offert un à sa fille, la reine Elisabeth II, l’introduisit à sa cour.

 

Taille et poids :

Cardigan mâle : 30 cm, 13 à 15 kg

Cardigan femelle : 30 cm, de 12 à 14kg

 

Pembroke mâle : 27 à 30 cm, 10 à 12 kg

Pembroke femelle : 25 à 27 cm, 10 à 11 kg

 

Caractère, aptitude et éducation :

Chien robuste, endurant, vif, actif, toujours en éveil et dur à la tâche. Il est fidèle, très doux avec les enfants, ni peureux, ni agressif. Une éducation ferme, sans brutalité, doit lui être donnée.

Il vit en appartement à condition de lui fournir régulièrement espace et exercice. Le brossage sera quotidien pour le Cardigan, hebdomadaire pour le Pembroke.

Chien de berger, d’utilité (recherche de drogues, secourisme), de garde et de compagnie.

 

Source : l’Encyclopédie du chien de Royal Canin

 

Pour trouver un éleveur, cliquez sur les liens ci-dessous:

 

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

10/06/2011

Airedale Terrier

L’Airedale Terrier :

 

Fichier:Airedale Terrier.jpg

 

La race a été créée vers 1850 par des éleveurs du Yorkshire, dans la vallée de l’Aire. Le but des croisements était d’obtenir un chien capable de chasser à la fois la loutre et les rongeurs. Ce chien fut reconnu en 1886par le Kennel Club. Il fut enrôlé pendant la première guerre mondiale comme coursier, chien d’attaque et sentinelle. Son introduction en France date de 1920.

 

Taille et poids :

Mâle : de 58 à 61 cm

Femelle : 56 à 59 cm

Poids : environ 20kg

 

Caractère, aptitude et comportement.

Chien rustique, fort, énergique, plein de vie, toujours sur le qui-vive, rapide en action, il est doté d’un courage légendaire. Il est attaché à son maître, doux avec les enfants. Il peut être dominant voire agressif vis-à-vis de ses congénères. Ses aptitudes sont multiples : bon nageur, chasseur de canard et de loutre, sans oublier le sanglier et le cerf. Il s’avère gardien fiable des biens et des personnes. En tant que chien d’utilité, l’armée, les secouristes et la police apprécient ses dons.

 

Il ne peut vivre en appartement que si on lui procure de longues sorties quotidiennes. Brossage deux fois par semaine et toilettage 3 fois par an.

C’est un chien de chasse, de garde, d’utilité et de compagnie.

 

D’après l’encyclopédie du chien de Royal Canin

Pour trouver un éleveur, cliquez sur les liens ci-dessous :

 

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/04/2011

Cocker américain

Le cocker américain :

cocker améric.jpg

250px-AmericanCockerSpaniel_wb[1].jpg

Il descend directement du cocker anglais. Il fut introduit aux USA en 1882 où les éleveurs voulaient obtenir un chien de compagnie de petite taille à robe superbe. Il fit son apparition en France en 1956.

Taille :

De 36 à 39 cm pour le mâle et de 34 à 36 cm pour les femelles.

Poids :

De 10 à 13 kg

Caractère, aptitudes et éducation :

Solide, rapide, efficace, ce chien au caractère facile, équilibré, gai, est un compagnon agréable. Chien de luxe et d’exposition, ce n’est pas un chien de chasse. Un peu têtu, il lui faut une éducation ferme.

Il s’adapte à la vie en appartement si on lui propose une sortie quotidienne.

Brossage et peignage quotidiens sont indispensables, ainsi qu’un bain par mois et un toilettage.

Il faut surveiller les oreilles qui sont facilement sujettes à infections.

C’est un chien de compagnie.

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

08:03 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/01/2011

Le chien Pékinois

Le Chien Pékinois :

Ce chien, d’origine chinoise, est l’une des plus anciennes races du monde, représentée sur des bronzes datant de 4000 ans. Pendant des siècles, il fut élevé, préservé et honoré au palais impérial. Censé protéger l’empereur de l’au-delà, il était sacrifié à la mort de ce dernier.

Ils furent importés en Angleterre en 1860. Ils furent offerts à la reine Victoria, à la duchesse de Wellington et à la duchesse de Richmond.

Ce chien est devenu à la mode entre les deux guerres mondiales.

Sa population, bien que faible, reste stable.

Caractère, aptitudes et éducation :

Vif, indépendant, doté d’un caractère affirmé, ce chien très attaché à son maître, ne supporte pas toujours les enfants. Distant avec les étrangers, aboyeur, c’est un bon gardien avertisseur. L’éducation devra être ferme mais avec douceur.

Il se plaît en appartement. Ce n’est pas un grand sportif, de courtes promenades quotidiennes suffisent. Brossage et peignage quotidiens sont nécessaires.

Il faut surveiller les yeux et les plis de la face.

C’est un chien de compagnie.

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/11/2010

Le Golden Retriever

Le Golden Retriever :

Chiens rapporteurs de gibier, originaire de Grande-Bretagne. Autres noms : Golden Flat – coat, Retriever doré.

Race vraisemblablement issue de la même souche que le Labrador, améliorée par divers croisements. La race a été fixée en Angleterre au XIXème siècle.

Taille : mâle : de 56 à 61  cm

            Femelle : de 51 à 56 cm

Poids : Mâle : de 29 à 32 kg

            Femelle : de 25 à 27 Kg

Caractère, aptitudes et éducation :

Résistant, vigoureux, actif, doté d’un excellent nez, il travaille à l’eau comme au fourré. C’est un pisteur tenace bien que moins méthodique que le Labrador. Il rapporte bien le gibier d’eau. Il a une mémoire remarquable. Dépourvu d’agressivité, il aboie peu. Ce n’est pas un gardien. Très doux, sensible, calme, équilibré, c’est un compagnon très apprécié. Son éducation sera ferme mais en douceur.

Il n’est pas adapté à la vie en appartement car il a un grand besoin d’exercice. Il a horreur de la solitude. Un ou deux brossages par semaine et un étrillage en période de mue seront nécessaires à son pelage.

C‘est un chien de chasse, d’utilité (chien d’aveugle, de catastrophe et de recherche de drogue), et aussi un chien de compagnie.

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/08/2010

Le Bouvier Bernois

Bouvier bernois

 

Fichier:Bouvier Bernois BE.jpg

 

Très ancienne race suisse dont le berceau se situe près de Berne. Issue des molosses utilisés d’abord au combat puis à la garde des troupeaux dans les régions romaines. Dès 1902 des sujets de cette race furent présentés à des expositions ? Il y eut en 1949 un léger apport de Terre-Neuve. Il est devenu le plus connu des bouviers helvètes. Croisé avec le labrador, il a donné en 1990 une nouvelle race encore au stade expérimental, le Boulab.

 

Robe :

Tricolore, fond de noir avec des marques de feu sur les joues et au-dessus des yeux, sur les membres et la poitrine. Marques blanches en tête (liste), plage blanche sur le cou et le poitrail, pieds blancs, ainsi que la pointe de la queue.

 

Taille et poids:

Mâle : de 64 à 70 cm, de 45 à 50 kg

Femelle : de 58 à 66 cm, de 40 à 45 kg

 

Caractère, aptitude, éducation :

Résistant, bien équilibré, paisible, d’un tempérament docile et d’une grande bonté naturelle. Fidèle, affectueux avec ses familiers ; vigilant et courageux, il est dissuasif pour les étrangers. Gardien pacifique, ce n’est pas un aboyeur. Il redoute la solitude. Il a besoin d’une éducation ferme, sans brutalité e avec patience car il n’atteint sa maturité comportementale que vers 18 mis à 2 ans.

Il aime l’espace et l’exercice.

Un brossage hebdomadaire est nécessaire.

Chien  de troupeaux (gros bétail), de garde, de police, de traction de véhicules légers et chien de compagnie.

 

 

Source : Encyclopédie du chien de Royal Canin

 

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/04/2010

Berger belge

Chiens de berger belge :

Ce grand chien de berger aux quatre variétés descendrait de chien de troupeaux d’Europe centrale ou de croisements entre des races locales de Mâtins et de Deerhound venus d’Angleterre au XIII ème siècle. Au XIX e siècle existait en Belgique une multitude de chiens autochtones d’allure bergère, de coloris divers. Les premières sélections eurent lieu vers 1885. Le club du Berger belge, créé en 1891, sous l’impulsion d’un professeur de zootechnie, A. Reul, qui jeta les bases d’identification raciale en établissant un premier standard en 1894, après avoir distingué 4 variétés. En 1898, le berger belge à poil long et noir fut appelé « Groenendael », du nom d’un château de son principal éleveur, N. Rose. A la même époque, au château royal de Laeken, des bergers belges fauves à poil dur furent baptisés « Laekenois ». Cette variété est devenue rare. La grande majorité des bergers belges à poil court de la région de Malines furent appelés « Malinois ». Dans la bourgade de Tervueren, un brasseur, Corbeels, s’attacha à élever des bergers belges à poil long et fauve, qui seront connus sous l’appellation « Tervueren »

Caractère, aptitudes, éducation :

Nerveux, sensible, impulsif. Il met énormément de vivacité dans ses réponses aux divers stimuli. Vigilant et attentif, toujours une forte personnalité. Remarquablement dévoué à son maître, parfois agressif à l’égard d’étrangers. Très allant, actif et dynamique, il a besoin de se dépenser physiquement. Il ne supporte pas l’attache. Le Malinois qui, dès la fin du XIXème siècle, a été sélectionné pour la garde et le sport, est plus virulent, avec un caractère plus fort que les autres variétés. Hypersensibles, ne supportant pas la brutalité, ce sont des chiens dont l’éducation doit être conduite tout à la fois en douceur et fermeté et avec beaucoup de patience.

Conseils :

Ils ont besoin pour s’épanouir d’exercice régulier. Pour les variétés à poil long, l’entretien de la fourrure nécessite un brossage hebdomadaire.

Utilisation :

Chien de berger, chien de garde, chien policier, chien pisteur, secouriste, auxiliaire des douanes. Chien de compagnie extrêmement attaché à son maître et son habitat.

Le groenendael:

Le Laekenois:

Le Malinois:

Le Tervueren:

Les éleveurs en Belgique:

http://www.kmsh.be/pages-fr/ibd/index.html

http://breeders.royalcanin.be/select.htm

D'après l'Encyclopédie du chien de Royal Canin

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

15/11/2008

Le Setter Irlandais

Le Setter Irlandais

C’est un chien de chasse et de compagnie.

Il existe 2 variétés :

Rouge : issue du croisement du chien d’eau irlandais, du Braque espagnol et du Setter anglais et Gordon.

Rouge et blanc : probablement issu du Spaniels rouge et blanc croisé avec des Pointers. Image:Can Setter dog GFDL.jpg

Tête :

Longue, sèche, sans lourdeur. Crâne ovale. Protubérance occipitale marquée. Stop marqué. Museau assez carré. Babines non pendantes. Truffe acajou, brune ou noire. Tête plus large chez le Setter rouge et blanc.

Yeux :

Pas trop grands, foncés (noisette ou brun).

Oreilles :

Attachées bas, de grandeur modérée, texture fine, pendent avec un pli net contre la tête. Attachées au niveau des yeux chez le Setter rouge et blanc.

Corps :

Bien proportionné. Cou très musclé, pas trop épais, sans fanon. Poitrine étroite vue de face, aussi profonde que possible. Côtes arrondies. Rein musclé, légèrement arqué. Croupe large et puissante.

Membres :

Longs, bien musclés, nerveux, bonne ossature. Pieds petits, très fermes. Doigts forts, serrés et arqués avec beaucoup de poils entre eux.

Queue :

Attachée plutôt bas, de longueur moyenne, forte à la base, se termine en pointe fine. Portée dans la ligne du dos ou en dessous de celle-ci. Belle frange.

Poil :

Court sur la tête et le devant des membres Ailleurs, le poil est de longueur moyenne, plat, ni ondulé, ni bouclé. Franges longues et soyeuses à la partie supérieure des oreilles, longues et fines à l’arrière des membres. Ventre porte une belle frange.

Robe :

Setter rouge :

Acajou doré sans aucun charbonnage, une marque blanche au poitrail, à la gorge ou aux doigts, voire une petite étoile sur le front ou  une liste étroite sur le chanfrein ou la tête sont tolérées.

Setter rouge et blanc :

Fond blanc marqué de rouge uni. Le blanc et le rouge aussi vif et éclatant que possible.

Taille :

Rouge et blanc : mâle : de 62 à 66cm, femelle de 57 à 61 cm.

Rouge : mâle : de 57 à 70 cm, femelle : de 54 à 67 cm.

Poids :

De 20 à 25 kg

Caractère, aptitudes, éducation :

Setter rouge et blanc : plus calme que le Setter rouge.

Setter rouge : d’une énergie débordante, fougueux, indépendant. Il a un odorat très développé, sa quête est rapide (galop moins rasant que celui du Setter anglais), mais moins étendue que celle des Pointers. Son arrêt est souple et ferme. Il adore le marais et il est bon Retriever. La bécasse, le perdreau et la perdrix font partie de ses gibiers préférés. Très affectueux, ces chiens sont des compagnons très appréciés. Leur éducation sera ferme mais sans brutalité car ils sont très sensibles.

S’il s’habitue à la vie en ville, seule la vie à la campagne lui convient parfaitement. Il doit pouvoir se dépenser énormément pour son équilibre physique et psychique.

Brossage quotidien, surveiller les oreilles.

D’après « l’Encyclopédie du Chien de Royal Canin »

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/08/2008

Le Scottish Terrier

Le Scottish Terrier :

 

D’abord utilisé pour chasser le blaireau et le renard, il est devenu un chien de compagnie.

Il est originaire d’Ecosse.

 

 

Tête :

Longue, crâne presque plat, stop léger, museau solide et haut, truffe bien développée, épaisse moustache.

 

Yeux :

En amande, assez écartés, de couleur brun foncé, surmontés de longs sourcils.

 

Oreilles :

Attachées hautes, petites, pointues, droites, de texture fine.

 

Corps :

Compact, cou musclé, de longueur moyenne. Poitrine bien descendue. Côtes arrondies. Dos court, très musclé. Rein musclé, bien descendu. Arrière-main d’une puissance remarquable.

 

Membres :

Courts, avec une bonne ossature. Pieds de bonne taille. Doigts bien cambrés, serrés.

 

Queue :

De longueur moyenne (17,5cm) épaisse à la base, va en s’amenuisant vars l’extrémité. Portée droite ou légèrement courbée.

 

Poil :

Long, rêche, dur (fil de fer), dense, serré contre le corps. Sous poil court, dense, doux.

 

Robe :

Noir, froment ou bringé de n’importe quelle couleur.

 

Taille :

De 25 à 28 cm

 

Poids :

8,5 à 10,5 kg

 

Caractère, aptitudes et éducation :

Très robuste, fougueux, hardi, courageux, ce chien est doté d’une forte personnalité. Il est indépendant, fier , obstiné. Affectueux, gai, il est très attaché à son maître, sans être très démonstratif. Incorruptible, très méfiant envers les étrangers, il est très bon gardien. Toujours prêt à attaquer tout « ennemi » potentiel. Il aboie rarement. Il lui faut une éducation précoce et rigoureuse, sinon il ne sera pas facile à vivre.

Il s’adapte à la vie citadine à condition de lui procurer des sorties quotidiennes pour calmer sa fougue et son énergie.

Il lui faut un brossage fréquent et un toilettage 3 à 5 fois par an.

C’est un chien de chasse et de compagnie.

 

D’après « l’Encyclopédie du chien de Royal Canin »

 

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/

http://www.srsh.be/cgi-bin/babydog.pl

 

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/06/2008

West Highland White Terrier

 

West Highland White TerrierOriginaire de la chaîne montagneuse de l’ouest de l’Ecosse, il serait une variété du Cairn terrier à robe blanche. Tête :Ronde. Crâne légèrement bombé. Stop marqué. Chanfrein qui va en s’amenuisant vers le nez. Lourdes arcades sourcilières. Mâchoires fortes. Yeux :De grandeur moyenne, bien écartés, pas ronds, aussi foncés que possible. Oreilles :Petites, droites, portées fermement, terminées par une pointe. Corps :Compact, cou musclé. Poitrine descendue. Côtes bien cintrées. Dos droit. Rein large et fort. Arrière-main puissant. Membres :Courts, musclés, nerveux. Pieds ronds, forts. Queue :Longue de 12,5 à 15cm, couverte d’un poil dur, sans frange, aussi droite que possible, portée fièrement mais pas recourbée sur le dos. Poil :Dur, d’environ 5cm de long sans boucle. Le sous poil est court, doux et serré. Robe :Blanche Poids :De 6 à 8 kg Caractère :Rustique, vif, courageux, très indépendant, têtu, il a du caractère.Extrêmement affectueux, gai, ami des enfants, c’est un compagnon agréable. Il est bon gardien. C’est un redoutable chasseur de renards, blaireaux et autres nuisibles. On lui donnera une éducation ferme. Il s’adapte bien à la vie en appartement, à condition de lui procurer de longues promenades.  C’est un chien de chasse et de compagnie. D’après l’encyclopédie du chien de Royal Canin Eleveurs :http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/http://www.srsh.be/cgi-bin/babydog.pl 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

09/05/2008

Le Saint-Bernard

Le Saint-Bernard   

 

 

 

photo: Jean-Etienne Moreaux:http://breeders.royalcanin.be/fr/chien/?inc=breeders&... 

Pays d’origine : la Suisse.

Il descendrait des molosses de l’antiquité qui franchirent les Alpes avec les légions romaines. On retrouve ses origines en Suisse, dès le XVII ème siècle, à l’hospice du Grand Saint-Bernard, fondé au moyen âge où les moines l’ont dressé. C’est là qu’il s’est forgé sa réputation de secouriste de montagne.

 Tête :

Puissante et imposante. Crâne large, légèrement bombé. Stop marqué. Chanfrein droit. Museau court. Truffe large.

 Yeux :

Assez grands, de couleur foncé à noisette. Bord des paupières pigmenté.

 Oreilles :

De taille moyenne, implantées haut, triangulaires et tombantes.

 Corps :

Imposant. Cou puissant. Garrot bien marqué. Côtes cintrées. Dos large. Train arrière bien développé.

 Membres :

Cuisses puissantes et musclées. Pieds larges, droits, serrés et  fermes, fortement cambrés. Ergots aux membres postérieurs tolérés.

 Queue :

Longue, lourde, tombante, atteignant le jarret.

 Poils : 

Deux variétés :

Poil  court, dense, lisse, bien couché et rude. Sous poil abondant.

Poil long, droit. Culottes, franges aux antérieurs, queue touffue. Poil court sur la face et les oreilles.

 Robe :

Blanche, avec des plaques plus ou moins grandes de couleur rouge-brun. Le rouge-brun bringé est admis. Les charbonnures en tête sont recherchées. Marque blanches : poitrail, nuque, pieds, extrémité de la queue, liste et bande sur le museau.

 Taille :

Mâle : minimum 70 cm

Femelle : minimum 65 cm

 Poids :

De 55 à 100 kg

 Caractère, aptitude et éducation :

Tranquille, calme, doux, aimable, sociable, d’un dévouement sans limite et adorant les enfants. Méfiant à l’égard des étrangers, il peut être agressif, si les circonstances l’exigent. Il lui faut une éducation ferme.

 

Il a besoin de beaucoup d’espace et de longues sorties quotidiennes. Il craint la chaleur. Il doit être brossé énergiquement tous les jours.

 

C’est un chien de garde, de sauvetage en montagne et de compagnie.

  

D’après l’Encyclopédie du chien de Royal Canin

 

Eleveurs :

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

http://breeders.royalcanin.be/index.cfm?&lang=fr

 

14:35 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

01/04/2008

Le Husky sibérien

Le Husky sibérien 

Dans le langage canadien, Husky (« enroué ») qualifie tous les chiens à voix rauque qui tirent les traîneaux. Originaire de la Sibérie du nord, cette race, qui descend probablement du loup a été développée par une peuplade apparentée aux esquimaux, les Chukchis. En 1909 il fut introduit au Canada pour participer à des courses de traîneaux.

 

C’est le plus petit et le plus léger des chiens nordiques, c’est aussi le plus rapide.

 
  • Tête :
 

Sans lourdeur. Crâne au sommet légèrement arrondi. Stop bien marqué. Chanfrein droit. Museau de largeur moyenne. Lèvres bien pigmentées. Truffe de couleur en harmonie avec celle de la robe.

 
  • Yeux :

En amande, disposés très légèrement en oblique. De couleur marron ou bleue. On admet un œil de chaque couleur ou les yeux comportant ces 2 teintes.

 
  • Oreilles :

De taille moyenne, triangulaires, rapprochées et attachées haut. Epaisses, garnies d’une bonne fourrure, portées bien droites.

 
  • Corps :

Modérément compact. Cou galbé fièrement dressé quand le chien est debout. Au trot, l’encolure s’étend de sorte que la tête est portée légèrement en avant. Poitrine haute, forte, et pas trop large. Dos droit, solide, de longueur moyenne. Rein tendu et sec. Croupe inclinée mais jamais avalée.

 
  • Membres :

Bien musclés, ossature forte. Pieds de forme ovale, allongée, compacts. Coussinets durs.

 
  • Queue :

Bien fournie (en brosse), portée au-dessus du dos en une courbe comme celle d’une faucille.

 
  • Poil :

D’une longueur moyenne, droit, quelque peu couché, jamais dur. Sous poil doux et dense.

 
  • Robe :

Toutes les couleurs sont admises, du noir au blanc pur. On rencontre diverses marques, comprenant de nombreux motifs typiques.

 
  • Taille et poids :

Mâle : de 54 à 60 cm ; de 20 à 28 kg

Femelle : de 51 à 56 cm ; de 15,7 à 23 kg

 
  • Caractère, aptitude et éducation :

Rustique, extrêmement endurant, très indépendant et fugueur. Affectueux, sociable, c’est un compagnon agréable. Ce n’est pas un gardien car il n’est pas méfiant envers les étrangers. Il n’est pas très agressif envers ses congénères. Son instinct de chasse est très puissant, si bien que la propriété dans laquelle il vit doit être parfaitement clôturée. Son éducation sera ferme afin qu’il considère son maître comme son chef de meute.

 

Il est fait pour la vie au grand air, il est malheureux en appartement. Il a besoin d’une activité intense pour rester équilibré.

 

Il doit être brossé chaque semaine. Etrillage en période de mue.

 

D’après l’encyclopédie du chien de Royal Canin

 

Eleveurs :

http://www.srsh.be/pages-fr/ibd/index.html

http://breeders.royalcanin.be/index.cfm?&lang=fr

Image:Siberianhusky1.jpg

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/02/2008

L'épagneul breton

Epagneul breton : 

Chien de chasse et de compagnie.

 Image:Ebreton 6543.jpg
  • Tête :

Ronde. Crâne arrondi. Stop en pente douce. Chanfrein droit. Lèvres fines.

 
  • Yeux :

Ambre foncé, en harmonie avec la robe.

 
  • Oreilles :

Plantées haut, plutôt courtes, légèrement arrondies, garnies de poils ondulés.

 
  • Corps :

S’inscrit dans un carré. Cou de longueur moyenne. Poitrine profonde. Côtes assez arrondies. Dos court. Rein court et large. Flancs bien remontés. Croupe légèrement fuyante.

 
  • Membres :

Fins et musclés. Pieds aux doigts serrés.

 
  • Queue :

Droite ou tombante (si le chien n’est pas anoure). Toujours courte, d’environ 10 cm . Souvent un peu torse et terminée par une mèche de poils.

 
  • Poil :

Fin sans excès, plutôt plat ou très légèrement ondulé, jamais frisé.

 
  • Robe :

Blanche et orange. Blanche et marron ; blanche et noir. Tricolore (blanc, noir et feu) ou rouannée (poils colorés mélangés de blanc)

 
  • Taille :

Mâle : de 48 à 50 cm

Femelle : de47 à 49 cm

 
  • Poids :

Mâle : de 15 à 18 kg

Femelle : de 14 à 15 kg

 
  • Caractère, aptitudes et éducation :

Résistant, ardent, pugnace, infatigable, il peut chasser sur tous les terrains. Doté d’un excellent flair, sa quête est rapide, son arrêt ferme et il se révèle être un très bon rapporteur de gibier d’eau. Polyvalent, il chasse le gibier à plume, mais la bécasse et la bécassine sont ses gibiers préférés. Equilibré, doux et sensible, il a bon caractère, ce qui fait de lui un agréable compagnon. Son éducation se fera avec douceur.

Il s’adapte à la vie en appartement à condition de lui accorder de longues promenades quotidiennes car il a besoin de se dépenser. Brossage une à deux fois par semaine. Surveiller l’état des oreilles.

D'après l'encyclopédie du chien de Royal Canin.

Eleveurs :

http://breeders.royalcanin.be/index.cfm?inc=dog

 

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

10/01/2008

Le bouledogue français

Le Bouledogue français 

C’est un chien de compagnie et de garde.

 

photos: http://www.dogsandyou.com/

 

: - 03 Mar 2006

 

 Tête :

Très forte, large, carrée avec plis et rides. Crâne très large, presque plat. Front très bombé. Stop très accentué. Face courte, camuse. Chanfrein avec plis concentriques. Truffe large, retroussée. Lèvres épaisses et noires. Mâchoires larges, carrées, puissantes. Proéminence de la mâchoire inférieure (prognathisme) modérée.

 Yeux :

Ronds, assez grands, légèrement en saillie, foncés. Le bord des paupières est noir.

 Oreilles :

Droites, moyennes, larges à la base et arrondies au sommet (en chauve-souris).

 Corps :

Ramassé, très musclé. Ligne du dessus se relève progressivement au niveau du rein. Encolure courte sans fanon. Poitrail légèrement ouvert. Poitrine cylindrique. Côtes en « tonneau ». Dos large. Rein court. Croupe oblique. Ventre relevé.

 Membres :

Antérieurs épais, courts. Membres postérieurs un peu plus longs. Pieds ronds, « pieds de chat », tournés légèrement en dehors.

 Queue :

Naturellement courte, épaisse à la base, nouée ou cassée et effilée à l’extrémité.

 Poil :

Ras, serré, brillant et doux.

 Robe :

Bringée : fauve avec des rayures transversales noires (bringeures). Mélange de poils noirs et roux. Du blanc en faible proportion, au poitrail et à la tête, est admis.

Blanche et bringée dite caille : robe bringée avec panachure envahissante. Fond blanc avec taches bringées. La robe entièrement blanche est classée avec les cailles.

 Taille :

De 25 à 35 cm

 Poids :

De 8 à 14kg

 Caractère, aptitudes et éducation :

Actif, courageux, opiniâtre, ce chien au caractère bien trempé, est un bon gardien. Très affectueux, sensible, d’une nature fort agréable, c’est un compagnon qui réclame beaucoup d’attention et d’affection. Il est doux avec les enfants. Il sera assez agressif avec ses congénères. Son éducation sera ferme, précoce mais en douceur et persuasion.

 Conseils :

Citadin par excellence, il s’adapte bien à la vie en appartement. Lors des sorties, il ne doit pas tirer sur la laisse sous peine d’acquérir une mauvaise démarche. Il ne supporte pas la séparation de son maître. Il déteste la chaleur qui entraîne des difficultés respiratoires aggravées par un nez trop court. Brossage tous les jours en période de mue. Bain tous les deux mois. Surveiller l’état des plis de la face et des yeux.

 Eleveurs en Belgique:http://breeders.royalcanin.be/index.cfm?inc=dog 

D’après l’Encyclopédie du chien, de Royal Canin

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

10/11/2007

Le Bichon frisé

Le Bichon frisé:

Il est né sous la Renaissance italienne, d'un croisement entre un bichon maltais et d'autres petits chiens barbets et caniches.

Tête:

En harmonie avec le corps. Crâne plutôt plat, plus long que le museau. Stop peu accentué. Joues plates. Lèvres fines. Truffe noire.

Yeux:

Arrondis, foncés. Bord des paupières foncé.

Oreilles:

Tombantes, garnies de poils finement frisés et longs. Portées plutôt en avant quand l'attention est éveillée.

Corps:

Légèrement allongé. Encolure assez longue, portée haute et fièrement. Poitrine bien développée. Rein large, musclé, légèrement bombé. Croupe légèrement arrondie.

Membres:

Musclés, ossature fine. Pieds ronds. Ongles de préférence noirs.

Queue:

Portée relevée et gracieusement recourbée, sans être enroulée sur le dos.

Poil:

De 7 à 10 cm de long, fin, soyeux, tirebouchonné, très lâche, ressemblant à celui de la fourrure de la chèvre de Mongolie, ni plat, ni cordé.

Robe:

Blanc pur.

Taille:

De 25 à 30 cm

Poids:

De 2,5 à 3 kg

Caractère, aptitudes, éducation:

Robuste, vif, exubérant, très gai, ce chien est doté d'un fort tempérament. Doué d'une grande faculté d'adaptation, sensible, doux, c'est un compagnon charmant. Son éducation sera ferme.

Conseils:

Il vit bien en appartement, mais il ne supporte pas la solitude et il lui faut de longues marches. Brossage quotidien. Bain mensuel. Toilettage tous les trois mois. Il ne perd pratiquement pas ses poils. Il est propre.

C'est un chien de compagnie.

D'après "l'Encyclopédie du Chien "de Royal Canin

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

10/08/2007

Le Cavalier King Charles

Un Cavalier King Charles Spaniel, de robe blenheim

 

Le Cavalier King Charles :

 

Pays d’origine : la Grande-Bretagne

Ses autres noms : Epagneul Cavalier King Charles, English Toy Spaniel.

 

Tête :

Ronde, crâne presque plat. Stop peu accusé. Museau conique. Mâchoires fortes. Lèvres non pendantes. Truffe noire bien développée.

 

Yeux :

Grands, ronds, pas saillants, sombres.

 

Oreilles :

Attachées haut, longues. Franges abondantes.

 

Corps :

Allongé. Cou de longueur moyenne, légèrement galbé. Poitrine moyenne. Côtes bien cintrées. Dos droit. Rein court.

 

Membres :

Courts, ossature moyenne. Pieds compacts. Bons coussinets.

 

Queue :

Portée joyeusement mais jamais très au-dessus de la ligne du dos.

 

Poil :

Long, soyeux, sans boucles. Légère ondulation. Franges abondantes.

 

Robe :

Noir et feu (King Charles) : noir, aile de corbeau avec des taches feu au-dessus des yeux, sur les joues, à l’intérieur des oreilles, sur la poitrine, les membres et sous  la queue. Marques blanches non admises.

Rubis (Ruby) : unicolore, d’un rouge intense. Marques blanches non admises. Le plus rare.

Blenheim : marques châtain vif bien réparties sur le fond blanc perle. Les marques doivent se scinder de façon égale sur la tête, laissant la place entre les oreilles pour la tâche ou pastille caractéristique.

Tricolore : (Prince Charles) : noir et blanc bien espacés et bien répartis avec marque de feu au-dessus des yeux, sur les joues et à l’intérieur des oreilles, à l’intérieur des membres et sous la queue.

 

Taille :

De 25 à 34 cm

 

Poids :

De 5 à 9 kg

 

Caractère, aptitudes, éducation :

Robuste, vif, sportif, énergique, plein d’allant, ce mini épagneul fut chien de chasse qui traquait le gibier au nez et à la vue. Très gentil, sensible et doux, il est facile à vivre. Il n’aboie pas trop. Ce n’est pas un gardien. Son éducation sera ferme mais avec douceur.

Conseils :

C’est un chien de compagnie.

Il s’adapte bien à la vie citadine, mais il a besoin de longues sorties. Il ne supporte pas la solitude. Il craint le froid et l’humidité. Brossage et peignage deux ou trois fois par semaine. Surveiller l’état des oreilles et des yeux.

 

D’après l’encyclopédie du chien de Royal Canin.

 

08:01 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

10/06/2007

Le Lévrier Afghan

Le lévrier afghan :

 Le lévrier afghan dans toute sa splendeur.

 

L’origine de cette race est pratiquement inconnue. Les ancêtres seraient partis de Perse (Iran) pour parvenir en Afghanistan où ils développèrent leur longue fourrure. Très appréciés des souverains afghans, ils furent ramenés par les soldats britanniques après la seconde guerre afghane vers 1890.

 

Tête :

Longue. Crâne long, pas trop étroit. Occiput proéminent. Léger stop. Museau long. Mâchoires puissantes.

Yeux :

De forme presque triangulaire, légèrement obliques, de préférence foncés mais une couleur dorée est autorisée.

Oreilles :

Attachées bas, portées bien à plat contre la tête, couvertes de poils longs et soyeux.

Corps :

Long. Cou long et fort. Poitrine profonde. Côtes bien sorties. Dos plat, musclé, s’inclinant légèrement vers la hanche. Rein droit, fort, plutôt court. Os des hanches proéminents, assez écartés.

Membres :

Long, musclés. Pieds forts, larges.

Queue :

Pas trop courte, se terminant en forme d’anneau, très peu garnie de poils, portée haut en action.

Poil :

Très long et soyeux, de fine texture, recouvrant l’avant-main, l’arrière-main, tout le corps sauf sur le dos à partir de l’épaule jusqu’à la naissance de la queue où le poil est court et serré. Sur la tête, à partir du front, de longs poils soyeux forment un toupet. Sur la face, le poil est court et serré. Les oreilles et les pattes sont couvertes de poils longs et abondants.

Robe :

Toutes les couleurs sont admises.

Taille :

Mâle : de 69 à 74 cm

Femelle : de 62 à 69 cm

Poids :

De 25 à 30 kg

 

Caractère, aptitudes et éducation :

Robuste, résistant, moins rapide que le Greyhound, ce chien était utilisé dans son pays d’origine comme gardien et pour la chasse aux antilopes, au loup, au chacal….

En Inde, l’armée britannique l’employa comme messager militaire. Calme, volontiers dominateur, susceptible, peu démonstratif, il n’aime pas trop être embêté. Affectueux, très attaché à son maître, il se montre distant et hautain, avec les étrangers. Il sera éduqué fermement mais sans brusquerie.

Il s’adapte bien à la vie en appartement à condition de pouvoir disposer d’espace et de bénéficier de beaucoup d’exercices. Brossage et peignage quotidiens sont indispensables. Le toilettage est nécessaire 2 à 3 fois par an.

C’est un chien de chasse et de compagnie.

 

 

D’après « L’Encyclopédie du chien » de Royal Canin.

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens

20/04/2007

Le Berger Allemand

Le berger allemand

Image:GermanShep1 wb.jpg

 

A la fin du XIX ème siècle, une sélection méthodique a été réalisée, notamment par le capitaine Von Stephanitz, à partir des variétés des chiens de berger allemands du centre et du sud de l’Allemagne, ayant pour objectif de créer un chien d’utilité hautement qualifié. Un apport de sang du Berger écossais a également été pratiqué. Le berger allemand est apparu pour la première fois à l’Exposition de Hanovre de 1892. Le club allemand, créé en 1899, est devenu le club de race le plus important du monde. Dès la première guerre mondiale, le berger allemand affiche ses talents : détecter les gaz de combat, sentinelle, auxiliaire secouriste. Devenu l’archétype du chien d’utilité, le berger allemand, grâce également à son esthétique et son adaptabilité, est devenu le numéro  de la cynophilie mondiale.

 

Tête :

Cunéiforme, bien proportionnée à la taille, sans être lourde ni trop allongée, sèche. La longueur du crâne équivaut à celle du chanfrein. Le stop n’est pas trop prononcé. Museau en forme de coin. Chanfrein rectiligne. Lèvres sèches.

 

Yeux :

En amande, quelque peu obliques, non proéminents. Aussi foncés que possible, vifs.

 

Oreilles :

Dressées, de grandeur moyenne, portées bien droites, symétriques, le pavillon tourné vers l’avant, terminées en pointe.

 

Corps :

De taille moyenne, légèrement plus long que haut, de construction solide, bien musclé. Ossature sèche. Cou robuste, bien musclé sans fanon. Poitrine profonde. Dos musclé, très légèrement incliné vers l’arrière, rein large, fortement développé. Croupe longue légèrement oblique.

 

Membres :

Membres antérieurs droits parallèles, secs. Membres postérieurs légèrement inclinés vers l’arrière. Pieds aux doigts serrés.

 

Queue :

Touffue, atteint au moins le jarret, portée tombante en décrivant une légère courbe.

 

Poil :

Poil double avec sous poil. Poil de couverture dense, droit, rude, couché. Court sur la tête, la face antérieure des membres et des pieds. Un peu plus long et plus fourni sur le cou. Il s’allonge en face postérieure des membres, formant des culottes. Le poil long est un défaut éliminatoire.

 

Robe :

Noire avec des marques brun rouge, brunes ou jaunes jusqu’à gris clair. Noire et grise uniforme, le gris étant charbonné (ombré). Manteau et masque noirs. De petites tâches blanches discrètes sur le poitrail sont tolérées. Le sous poil est d’un gris léger.

 

Taille :

Mâle : 60 à 65 cm

Femelle : 55 à 60 cm

 

Poids :

Mâle : 30 à 40 kg

Femelle : 22 à 32 kg

 

Caractère, aptitude, éducation :

Doit être pondéré, bien équilibré, sûr de lui, vigilant, docile, courageux, avoir un caractère bien trempé et posséder l’instinct de combat. Il est obéissant, d’une fidélité sans faille, un des meilleurs nez. Vif, gai, loyal, il possède de réelles aptitudes à l’éducation car il ne demande qu’à obéir.

 

Conseils :

Importance de l’éducation qui conditionnera le comportement futur de l’animal. Chien sportif qui a besoin d’espace et d’exercice, mais qui vit bien en ville et en appartement s’il peut bénéficier de promenades quotidiennes. Il supporte mal la solitude et ne peut rester enfermé à longueur de journée. Deux brossages par semaine. Dans une portée, ne pas choisir le chiot paraissant surexcité ou peureux car il risque de devenir agressif.

 

Utilisations :

Chien de travail avant tout : chien de troupeau, de guerre, de pistage, de sauvetage, de défense, guide d’aveugle, etc. Chien de compagnie fidèle et affectueux.

 

 

D’après l’encyclopédie du chien de Royal Canin

08:00 Écrit par Dr F. Henin dans Races chiens